• Called GameCalled Game (3 en cours)
    Kaneyoshi Izumi
    Kazé - 2020
    9782820338082
     

    Résumé éditeur : Alna, jeune princesse, a été promise au roi d’un pays voisin. Par mesure de sécurité, son père lui conseille d'échanger son identité avec celle de sa servante Camilla. Présentée au château comme sa garde du corps, elle découvre une cour déchirée par les intrigues et cinq autres prétendantes prêtent à tout pour accéder au trône… Entre romances, alliances et complots, Alna devra se plier aux jeux du pouvoir pour survivre !

    Mon avis : Un shojo que j'ai lu après avoir trouvé des avis très positifs sur instagram. De prime abord je m'attendais comme souvent chez Kazé à un shojo bien niais à souhait mais là je dois dire que j'ai plutôt été très emballé. Nous sommes au Moyen-Age et la princesse Alna, garçon manqué sur les bords, vit déjà dans le château de son futur époux. Malheureusement pour elle, son père annule du jour au lendemain ses noces pour la promettre à un prince d'un royaume obscur extrêmement belliqueux et dont on ne sait pas grand chose... Par mesure de sécurité elle y est envoyé avec une cousine éloignée comme dame de compagnie et la belle décide d'échanger leur identité pour plus de sureté. À son arrivée dans cet étrange royaume c'est la douche froide : complots politiques et religieux sont au cœur de la Cour et elle n'est qu'une de nombreuses prétendantes au trône invité par sa majesté qui brille d'ailleurs par son absence.
    Ce shojo se dévore entre intrigue politique, découverte de ce royaume, et pirouette pour ne pas se trahir maintenant qu'elle n'est que valet personnel de son sosie. Les personnages sont tous avec une ambivalence à faire froid dans le dos et nous sommes prévenu dès le départ que tout peut arriver dans ce château. Alna va devoir jouer ses coups finement pour découvrir qui tire les ficelles et pourquoi le prince s'adonne à de telles abominations en mettant en lice plusieurs princesses quasiment prise en otage par cet étrange pays.


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #247

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #247C'est lundi que lisez-vous ? #247C'est lundi que lisez-vous ? #247

    C'est lundi que lisez-vous ? #247

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #247

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #247


    votre commentaire
  • Bilan de mes lectures de Janvier 2021

    Romans lus : 4
    Tomes de BD et mangas lus : 15

     

     Manga : Shôjo - Shonen - Seinen – Yaoi/Yuri )

    • Ashidaka : ici
    • Blue period : ici
    • Corps solitaires : ici 
    • Every day is a good day : ici

     

    Roman :

     

    Bande Dessinée :

     

    Comics :

    • /

     

    Je vous souhaite à tous une bonne année déjà, pour moi elle commence plutôt pas terrible niveau boulot avec un bon petit arrêt pour stress, pour la première fois mes nerfs ont complètement lâché ne pouvant plus une minute de plus supporter la même pression continuelle depuis un an. Mes vacances ont commencé sous une amère impression de ne plus en pouvoir pour rien du tout. Ma famille me manque même si j'en ai vu une petite partie a noël, la mer me manque, l'époque où les gens étaient majoritairement bienveillants me manque encore plus ! C'est dans ce climat ultra néfaste que j'ai quand même lancé mon premier challenge fait par mes soins sur les livres ayant inspirés les studios Ghibli, j'en suis à la fois fière et à la fois l'impression d'avoir fait pas grand chose de potable, alors cette fin de mois on va vite la passer en espérant que février soit sous de meilleurs auspices !


    votre commentaire
  • Harry Potter (5) Et l'ordre du PhénixHarry Potter et l'ordre du Phénix
    J.K Rowling
    Traduit de l'anglais par Jean-François Ménard
    Gallimard Jeunesse - 2016
    9782070624560

    Autres volumes du même cycle : À l'école des sorciers ; La Chambre de secrets ; Le prisonnier d'Azkaban ; La Coupe de feu ; Le Prince de Sang-Mêlé ; Les Reliques de la mort

    Résumé éditeur : À quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours..."Découvrez le cinquième tome de cette saga, d'une inventivité et d'une virtuosité rares, que son auteur a su hisser au rang de véritable phénomène littéraire.

     

    Mon avis : Premier tome qui me prend quinze jours pour en venir à bout... Certes très épais avec presque mille pages, j'ai eu énormément de mal à rentrer dedans. Harry me donnait envie de l'étrangler et son été fut il faut le dire extrêmement long et ennuyeux. Et pour être long il est long ce nouveau tome ! Harry et ses amis ont bien grandi et passent cette année leur diplôme de BUSE. Mais surtout Dumbledore met une certaine distance entre lui et eux les laissant dans une totale ignorance de ce qui se trame. Et en un été beaucoup de choses ont changé mais pas comme notre héro s'y attendait. Tourné en ridicule, personne ne croit au retour de vous-savez-qui tend annoncé par Harry et Dumblerdore, pire le ministère de la magie en profite pour évincer Dumbledore de toute sphère d'influence et met l'école sous étroite surveillance. En d'autres termes Harry va passer la pire année de sa vie à Pouddlard. Plus personne n'est à l’abri de rien mais tout se met en place très très lentement. Si la fin m'a complètement prise, je dois dire que ce tome est celui que j'aime le moins dans la série, il reste important pour apprendre et comprendre certaines choses mais son rythme et le comportement d'Harry Potter m'ont plus d'une fois insupporté.


    votre commentaire
  • Les DominantsLes Dominants (2 en cours)
    Sylvain Rundberg et Marcial Toledano
    Glénat - 2020
     

    9782344026441

    Résumé éditeur : Et si la plus grande menace pour l’humanité, c’était elle-même ?
    Dans un futur proche, alors qu’une épidémie a ravagé l’essentiel de l’humanité, une énigmatique race extraterrestre est venue s’installer sur notre planète. Ce que l’on sait, c’est que la proximité avec certains de ces aliens provoque des réactions sur les individus et leur environnement : nausée, crise d'effroi, migraines, sécheresse... Face à la menace, l’humanité s’est alors divisée en 3 catégories : ceux qui ont décidé de s’adapter et de cohabiter avec cette nouvelle espèce ; ceux qui ont choisi de résister et d’enrôler de force tous ceux qu’ils rencontrent à leur cause ; et ceux qui leur vouent un culte, voyant dans leur arrivée la manifestation d’une intervention divine. Andrew Kennedy, un survivant qui refuse de choisir son camp, devra faire le pire des choix pour tenter de sauver ceux qu'il aime.

    Mon avis : Le couverture me faisait très envie, et puis le temps a passé et ma chef qui a adoré m'a poussé à franchir le pas. Un œuvre futuriste qui décrit une épidémie foudroyante décimant la planète en octobre 2020... d'où s'en suit une arrivée d'envahisseurs extraterrestres dont certains provoques des hallucinations ou des malaises lorsque l'on se tient trop près d'eux. Alors que ces énormes créatures vivent comme si elles avaient toujours été là, le peu de société humaine survivante s'est organisée en trois groupes. Les survivants d'abord s'organisant en petite communautés autonomes, ceux vouant un culte en mettant ces êtres venus d'ailleurs comme les nouveaux dieux de notre planète, et enfin les résistants, extrêmement violents et dangereux qui pillent chaque communauté sur leur passage au nom de la défense de leur cause.
    Au milieu de tout cela, nous suivons Andrew, un homme passionné d'art et tentant d'aller de l'avant dans sa petite communauté. Alors sur le point de surmonter le deuil de sa famille décimée, il retrouve par un total hasard sa fille... qui a plongé à corps perdu dans la résistance et est devenue l'une des meilleures combattantes. C'est dur puisque les morts s'enchainent comme un claquement de doigts mais j'ai trouvé que cela résumait avec beaucoup de justesse nos sociétés actuelles et ce qu'elles pourraient devenir. Bon nous sommes loin du côté futuriste réaliste car on parle d'aliens mais j'ai vraiment adhérer à l'ambiance très proche de Walking Dead avec ce côté adaptation de l'homme a un nouvel environnement... Les dessins sont beaux et soignés, les enjeux autours des créatures très intrigantes bref un petit bijou si vous êtes passé à côté !


    votre commentaire