• OliveOlive (1 en cours)
    Vero Cazot et Lucy Mazel
    Dupuis - 2018
     

    9782800174983

    Résumé éditeur : Olive, 17 ans,a une vie intérieur très intense. Elle s'est crée un monde imaginaire qu'elle visite à volonté, mais son quotidien terrestre est bousculé par l'arrivée de Charlie, une fille extravertie avec qui elle doit partager sa chambre à l'internat. plus grave encore : un mystérieux spationaute débarque par surprise dans son monde imaginaire !
    Une aventure initiatique en quatre parties qui invite le lecteur à suivre Olive loin de sa zone de confort.

    Mon avis : Olive est une BD jeunesse qui reste dure à résumer car elle a deux lectures différentes celle terre à terre du quotidien d'une jeune fille autiste ou du moins avec un gros handicap et dont pour la première fois le récit se met de son point de vu à elle et dans sa tête. De l'autre une super aventure fantastique puisque notre adolescente passe le plus clair de son temps dans le monde qu'elle s'est elle-même crée et qui défie toute loi physique. Alors que son quotidien est bouleversé par l'arrivée d'une colocataire dans sa chambre d'internat. Olive doit en plus gérer le dérèglement intempestif dans son monde par un étrange garçon qu'elle n'a jamais crée et qui modifie toute la structure de son petit monde parfait et rassurant. Qui est-il ? Doit-elle ou non en parler à sa psy qui la prend déjà pour une folle ? Je trouve ça difficilement vendable à de jeune lecteur mais pour ma part j'ai adoré l'univers que nous offre Olive plein de bienveillance et dont les auteurs arrivent à créer avec justesse le contraste entre le cocon de son petite monde et la réalité qui l'isole totalement du reste des élèves. J'ai trouvé la démarche très originale et courageuse car le sujet n'est pas aisé et j'ai hâte de voir vers quoi va tendre la série.


    votre commentaire
  • Konosuba : sois béni monde merveilleuxKonosuba : sois béni monde merveilleux (4 en cours)
    Natsume Akatsuki et Masahito Watari
    Meian - 2020
     

    9782368779156

    Résumé éditeur : Le jeune Kazuma Satô, fan de jeux vidéo qui ne sortait plus de sa chambre, perd la vie dans un accident de voiture... Mais c'est loin d'être la fin pour lui !
    Il rencontre une jolie jeune femme prétendant être une déesse, qui le réincarne dans un autre monde. Ainsi commence le périple de Kazuma pour vaincre le roi des démons... Pense-t-il ! Mais c'était sans compter sur la présence de la déesse Aqua, celle qui l'a réincarné, ainsi que sur Megumin, une lolita qui adore la magie explosive... et sur la difficulté de subvenir à ses besoins primaires dans ce monde où il faut quand même travailler pour vivre !

    Mon avis : Troisième essai chez les éditions Meian avec ce titre paru cet été que l'éditeur m'a gentiment envoyé pour découvrir. Contrairement à Gannibal qui touchait à des thèmes qui me plaisent je dois dire que ce premier tome ne m'a pas autant convaincu non pas qu'il soit mauvais mais ce n'est absolument pas mon style de lecture... Nous sommes dans ce qui se rapproche le plus d'un manga type jeux rpg sauf que cette fois notre noob est décédé avant de se retrouver à Konosuba pour vivre d'incroyables aventures ! Le hic c'est que la sienne commence mal puisqu'il a plutôt envie de se la couler douce et non d'affronter un roi des démons. Souhaitant s'entourer du meilleur : il fait le choix de demander à la déesse qui l’accueille de l'accompagner dans sa quête sans savoir que cette dernière a tout d'une empoté plus que d'une guerrière. L'histoire est donc simple, plutôt tournée humour et reprend tout les codes des guildes mais avec une équipe de bras cassée. C'est donc plutôt drôle avec une aventure qui démarre doucement. Pour ma part je vais m'arrêter là car ce n'est clairement pas le genre d'aventures qui me tient en haleine.


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #233

    Ce que je l'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #233

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #233C'est lundi que lisez-vous ? #233


    votre commentaire
  • La Ville sans ventLa Ville sans vent
    Eléonore Devillepoix
    Hachette Roman - 2020
    9782017109952 

    Résumé de quatrième de couverture : A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
    Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
    Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

    Mon avis : Une couverture absolument sublimissime qui m'a tout de suite tapée dans l’œil et dont l'avis de ma précieuse Marie-Lise a fini par me convaincre d'acheter cette petite merveille. La première chose que je voudrais dire c'est chapeau bas à l'auteure car pour un premier roman c'est riche, l'univers est très bien construit et de bout en bout même si la construction des chapitres m'a un peu perturbée au début juste merci ! Depuis la Passe-Miroir je n'avais pas autant été subjuguée et emportée par un roman jeunesse donc franchement allez-y si vous aimez les complots politiques, le monde de la magie et les prophéties vous êtes entre de bonnes mains entre notre tout jeune mage Lastyanax qui va devoir succéder à son maitre presque aussitôt son diplôme passé, et Arka, fière, mystérieuse et qui n'a peur de rien pour retrouver son père dans une ville gigantesque à l'autre bout du monde. Nos deux héros vont immanquablement se retrouver ensemble embrigadé autour d'un complots visant les mages et la cité Hyperboréenne...
    Et la bonne nouvelle du jour : c'est que le tome 2 vient de sortir !


    1 commentaire
  • Le Sanctuaire des hérétiquesLe Sanctuaire des hérétiques (1 en cours)
    Christophe Bec et Claudio Montalbano
    Soleil - 20120
     

    9782302090101

    Résumé éditeur : Transylvanie. 1219, une secte vénérant un Dieu païen prenait une ampleur croissante...  L'inquisition pourchassait et exécutait les adeptes sans aucune pitié.
    Seul s'opposa le chevalier Tedeor Nica, qui abritait les hérétiques dans le château de Bräncvastel. Mais il disparut un jour sans aucune explication...
    De nos jours, des phénomènes étranges surviennent dans la cité lugubre nichée dans les montagnes noires... Comme la silhouette fantomatique d'un chevalier aperçue au sommet du donjon du vieux château...
    De quoi intriguer Angel Cimarron, un journaliste d'investigation venu au départ trouver le repos à Bräncvastel.

    Mon avis : Une série qui sera en deux tomes et que j'ai avant tout ouvert pour la couverture et parce qu'il y a Bec au scénario. Le graphisme est très classique mais fait le job et nous entraîne dans un tout petit village de Transylvanie où un journaliste venu se reposer, sera témoin d'étranges faits touchant la famille la plus ancienne du village. Complot ou vengeance fantomatique ? Le mystère reste complet au pied d'un énorme château porteur d'une histoire forte et dont on ignore qui paye actuellement sa restauration... C'est somme toute classique mais parfait pour la saison automnale !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires