• SentientSentient (One-Shot)
    Jeff Lemird et Gabriel Walta
    Panini - 2020
     

    9782809492774

    Résumé éditeur : Dans l'espace, un groupe de séparatiste assassine tous les adultes à bord d'un vaisseau de colons. Dès lors, c'est à l'intelligence artificielle VALÉRIE d'aider les enfants qui ont survécu au massacre. Tandis que des forces inconnues menacent l'équipage, parviendra-t-elle à outrepasser son programme informatique pour se transformer en sauveuse ?

    Mon avis : Un comics intriguant qui pose les bonnes questions au travers d'un monde futuriste sur les intelligences artificielles. Nous sommes en 2105 et nous sommes à bord d'un vaisseau transportant un groupe d'humain sur une nouvelle colonie. Cette nouvelle journée rythmée par l'accompagnement et la surveillance de l'IA est surtout marqué par le fait que le vaisseau entre pour une durée d'un an dans l'équivalent spatiale d'une zone blanche. Ils seront coupé de la Terre et de la colonie pendant toute la traverser de cette zone. C'est ce moment précis qu'à choisi un terroriste pour prendre le contrôle du vaisseau en tuant tous les adultes qui composent l'équipage. Mais un concours de circonstance fait que l'IA se retrouve seule maitre à bord avec les enfants. Qui est donc à même de prendre les décisions et surtout les défendre lorsque ces derniers ne respectent pas les ordres et que le vaisseau est en péril ? J'ai beaucoup aimé entre le graphisme et ce huit-clos dans l'espace que j'ai trouvé touchant quelque part.


    votre commentaire
  • Peer GyntPeer Gynt (1 en cours)
    Antoine Carrion
    Collection Métamorphose - 2021
     

    9782302091368

    Résumé éditeur : "Adapter Peer Gynt  dans une langue étrangère n'est pas chose aisée. Celui qui s’attelle à cette pièce de théâtre doit faire le choix de respecter, mot pour mot, son caractère poétique, ou de s'approcher au plus près des expressions et des situations. Le premier livre livre adapte les actes I, II et III. Le second clôture la pièce avec les actes IV et V.
    Pour situer cette œuvre, la question la plus pertinente serait : qui est Peer Gynt ? Peer Gynt est un rêveur, c'est ce qui le rend attachant. Volubile, fou, mais aussi égoïste, lâche et avide. Peer Gynt est un homme percé. Un homme à vides. Au fil de la pièce d'Ibsen, l'itinéraire ambitieux de notre antihéros se verra ponctué de voyages et de rencontres. Il s'agit d'un personnage qui, dans sa fuite en avant, va se confronter à ce que chacun redoute, celui avec qui on doit négocier durant les moments les plus sombres : soi-même."
    Antoine Carrion

    Mon avis : J'ai découvert cet illustrateur avec Nils qui était graphiquement un énorme coup de cœur. Cette nouvelle œuvre où il est seul aux commandes m'a directement tapé dans l’œil et je dois dire que même avec un récit tout en nuance de gris je suis encore une fois bluffée par le talent graphique ! Ici il adapte la pièce éponyme d'Henrik Ibsen qui se déroule en Norvège dans un temps reculé. Personnellement je ne connaissais absolument pas cette œuvre donc c'était une totale découverte. Peer Gynt est un paysan pauvre mais rêvant de toutes les aventures qu'il s'invente et sur lesquelles il se pavane et n'a qu'une envie : les filles. Quitte à mettre sa tête à prix pour l'une d'entre elle... Peer ne tient compte des conseils de personnes, il est têtu, avide de pouvoir et surtout bien jeune pour faire croire qu'il connait le monde. Si le personnage en lui-même est clairement insupportable et mérite finalement tous les coups du sort qu'il va devoir assumer, il est avant tout une figure qui illustre à merveille ce qu'est l'homme et les sentiments humains dans toutes leur splendeur. Leur se veut poétique, nostalgique et nous montre la part sombre de nous même poussé à l'excès.


    votre commentaire
  • Analog DropAnalog Drop (1 en cours)
    Natsumi Aida
    Akata - 2021

    9782382120224

    Résumé éditeur : Aku n’est pas une fille bien : très populaire sur Instagram, elle ment comme elle respire. Hypocrite et profitant de son succès, elle sort simultanément avec trois hommes différents pour exploiter chacun d’eux… sans jamais leur donner ce qu’ils espèrent en retour. Mais un jour, sa vie va basculer : après avoir été poignardée dans une rue, elle tombe, inconsciente… et se réveille dans les années quatre-vingt ! Son smartphone reste son seul lien avec le présent. Désormais investie d’une mission étrange qu’elle doit accomplir avant que la batterie de son portable ne se vide, elle va devoir (de gré ou de force) apprendre ce qu’est l’altruisme !

    Mon avis : Étant une fan absolument de cette autrice, je ne pouvais bien sur pas passer ce titre qui est annoncé en seulement deux volumes. Aku est une jeune lycéenne qui a de la suite dans les idées et se fait passer pour plus âgé qu'elle ne l'est pour se faire entretenir par plusieurs hommes dont les cadeaux lui permettent un certains trains de vie et de pouvoir étaler sa luxure sur les réseaux sociaux qu'elle ne lâche jamais. Une jeune ado de son temps en sommes que l’auteure pousse à son paroxysme de la vénalité. Malheureusement pour cette demoiselle qui adore rendre jaloux le commun des mortel pour se sentir exister : en rentrant elle se fait poignarder et un message lui propose un challenge à relever ou la mort. Le challenge : envoyée en 1983, elle a un temps limité pour faire en sorte que deux personnes tombent amoureuses et d'un amour pur et sincère bien entendu ! Pour notre accro à l'apparence et à l'enfumage tout semble facile mais l'époque n'a rien à voir avec notre société actuelle et les gens non plus...
    Comme souvent Natsumi Aida propose une intrigue pleine d'humour et sans tabou sur l'adolescence en mettant en garde ces derniers sur ce qui est vraiment important et les faux besoins que nous nous imposant à l'heure actuelle. Personnellement j'ai comme d'habitude adoré d'un bout à l'autre avec une hâte, connaître comment la jeune fille va s'en sortir dans cette société où l'expression même de sur connecté n'existe pas encore et où la jeunesse savait pourtant très bien s'occuper et s'amuser sans aucun gadget hors de prix. 


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #257

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #257

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #257C'est lundi que lisez-vous ? #257


    votre commentaire
  • La ChasseLa Chasse
    Gabriel Bergmoser
    Traduit de l'australien par Charles Recoursé
    Sonatine - 2021
    9782355848391 

    Résumé éditeur : Dans l’immensité sauvage d’une Australie écrasée sous un soleil de plomb, Frank s’occupe d’une petite station-service perdue au milieu de nulle part. Son quotidien solitaire n’est troublé que par le passage de quelques rares clients. Un jour, une voiture arrive en trombe. Une jeune femme en sort, fait quelques pas et s’écroule. Aidé par un couple de voyageurs, Frank tente de soigner les blessures de l’inconnue lorsque de mystérieux assaillants arrivent sur les lieux. Coupés du monde, les occupants de la station-service vont alors devoir faire face à un véritable siège.

     Mon avis : Si vous chercher un thriller qui tabasse, nerveux et où vous avez de fortes chances de faire une nuit blanche si vous le commencez le soir, vous êtes au bon endroit ! Bienvenu dans le bush australien ! Bienvenu au milieu de nulle part, dans une petite station service qui relit des villes à plusieurs heures de voitures les unes des autres. Frank voit son quotidien chamboulé et va se retrouver en plein siège de son propre commerce suite à l'arrivée d'une jeune femme ensanglantée. Les chapitres alternent son histoire à un "un peu plus tôt" où deux jeunes citadins se rencontrent dans un bars et décident de faire un road-trip dans l’Australie profonde...
    Ce court roman d'à peine 250 pages ne vous laisse pas indemne, dès le début il vous malmène. On sent qu'il va y avoir cette mauvaise rencontre qui va mal tourner. On ignore si la moitié ou même tout nos personnages vont survivre à cette horrible soirée au milieu de nulle part. L'écriture est incisive, nerveuse et oppressante, âmes sensibles passez évidemment votre chemin si vous ne souhaitez pas votre dose de sanglant. Gros coup de cœur pour ma part qui m'a fait l'effet d'une vraie bouffée d'air frais malgré la noirceur de l'intrigue. 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires