• Tehanu (Cycle de Terremer 2)Tehanu (Cycle de Terremer 2)
    Ursula K. Le Guin
    Traduit de l'anglais par Isabelle Delord-Philippe
    Livre de poche - 2008
    9782253123675

    Autres volumes du même cycle : Terremer ; Contes de Terremer, Le Vent d'ailleurs

    Résumé éditeur : Tenar, devenue guérisseuse et sorcière, accepte la responsabilité de Tehanu, la petite fille qui a été atrocement mutilée. Mais Tehanu est aussi une fille-dragon.

    Tehanu est la suite de Terremer, le deuxième volet du cycle éponyme d'Ursula K. Le Guin, porté à l’écran par Goro Miyazaki, qui comporte également les Contes de Terremer et Le Vent d'ailleurs.

    Mon avis : Après mon énorme coup de cœur pour le tome précédent qui regroupait trois histoires de Terremer, je me suis lancée dans celui-ci avec la même avidité d'autant que l'Ultime rivage qui se passe juste avant constituait beaucoup de l'adaptation de Goro Miyazaki, je me disais donc chouette on va enfin rencontrer Therru ! Ce nouveau tome se déroule presque en même temps que la fin de L'Ultime Rivage sauf qu'au lieu de suivre Arren et Épervier nous découvrons ce qu'est devenue Tenar. Maintenant femme paysanne, son quotidien de veuve est bouleversée par le sort de la petite Therru, une enfant laissée pour morte le visage au cœur des flammes par ses parents. Dans ce volume on suit exclusivement son quotidien avec cette enfant qui contrairement au dessin animé est vraiment très très jeune, elle n'est qu"une enfant alors qu'Arren est un jeune adulte à côté ! Bref je dois dire que ça m'a un peu déçu car je m'attendais à retrouver la fin du Ghibli (partie justement qui m'intéressait le plus) alors que ça n'a rien à voir. De plus ce tome est relativement "mou" par rapport aux autres. La seule grande action arrive à la fin et m'a paru comme un cheveux sur la soupe... Tenar doit tout quitter précipitamment car son ancien maitre qu'elle considère comme son père et qui est mourant. Arrivée dans la capitale de Gont, nous nous apercevons que contrairement à sa nouvelle vie dans les terres, elle est ici stigmatisée comme l'étrangère avec cette enfant mutilée à son bras et nous montre comment les femmes sont traitées par rapport aux hommes. De plus nous voyons bien que l'insécurité liée au mal du tome précédent gagne du terrain et rend les routes comme les villes dangereuses pour une femme et une jeune enfant. Ce point sociologique était plutôt bien analysé et traité par l'auteure entre la jeune Therru complètement peureuse de ses semblables et Tenar, traitée au rabais d'une part à cause de sa féminité mais aussi parce qu'elle a une peau marqué des iles du nord. Toutes ses réflexions en tant que femme, prêtresse, veuve et mère font la plus grosse partie du livre mais on est loin de la grande aventure des premiers tomes. Notre Archimage aura également perdu complètement de sa superbe et brillera par son absence sur une grande partie du roman. Après j'aurais peut-être eu moins d'ennui sans avoir vu son adaptation qui nous donne toutes les révélations de la fin...


    votre commentaire
  • La BêteLa Bête (1 en cours)
    Zidrou et Frank Pé
    Dupuis - 2020
     

    9782344020630

    Résumé éditeur : L'espèce existait bien avant qu'on la nomme Marsupilami. Véritable défi pour les zoologues, doté d'une queue démesurée, l'animal possède aussi une force impressionnante, une grande intelligence, un don don d'empathie et... un appétit féroce !
    Voici le récit, authentique, d'une bête égarée dans la Belgique pluvieuse de 1955.

    Mon avis : Un hommage au Marsupilami que j'ai trouvé extrêmement réussi ! Déjà l'histoire, au lendemain de la guerre nous plonge d'abord dans le port d'Anvers où une étrange bestiole s'enfuit d'un bateau. Puis dans le quotidien du petit Franz subissant un harcèlement moral de la part de ces petits camarades. L'enfant très seul à l'école a construit une véritable arche de Noé d'animaux trouvés tous plus drôles et surprenants les uns que les autres (dédicaces à notre cheval au nom adorable !). Comme vous vous en doutez il va croiser la route de notre Marsupilami sauvage et brut de décoffrage pour peu à peu l'amadouer...
    J'ai beaucoup aimé cette histoire à la fois touchante et pleine de la réalité d'une époque nous promet une belle aventure le tout avec un dessin à la fois adulte et si propre à à la BD belge, avec en plus des clins d’œils et références à ce genre un peu partout dans l'histoire bref une véritable pépite sur l'une des figures qui a bercé mon enfance ! 


    votre commentaire
  • Everyday is a good dayEveryday is a good day (1 en cours)
    Noeko Nishi
    Akata - 2020
    9782369748748
     

    Résumé éditeur : Toki est un salaryman ordinaire, mais il est en deuil depuis le décès de sa sœur, un an auparavant. Un jour, tandis que ses parents partent en voyage, il se retrouve à garder Asahi, son jeune neveu orphelin. Ce dernier, traumatisé par la mort de son père et sa mère, ne décroche plus un mot. Toki, pas du tout habitué aux enfants, va devoir s’adapter… C’est dans ce contexte déjà compliqué à gérer pour lui qu’il croise la route de Chihiro. Les deux hommes sont attirés l’un par l’autre, mais peuvent-ils entamer une relation alors que chacun d’entre eux souffre en silence ?

    Mon avis : Après avoir beaucoup aimé J'en croque pour toi, je me suis penchée sur cet autre titre adulte/yaoi (pour le coup beaucoup moins chaud que ma précédente lecture) qu'une amie m'avait recommandé.Ici nous sommes dans la douceur et l'acceptation de soi mais face au deuil. En effet, Toki va devoir garder son petit neveu, complètement mutique depuis le décès de ses parents. Ce dernier se retrouve rapidement sous l'eau mais aidé grâce à une ancienne connaissance qu'il avait perdu de vue il y a plusieurs années, à qui il avait confié à l'époque des pensées très intimes... Chihiro a tout pour plaire à son entourage mais Toki le revoit encore jeune ado et à du mal à le voir en tant qu'homme. De plus les gentilles attentions de Chihiro à son égard et sa fiabilité auprès de son jeune neveu vont nous donner un trio très doux et pleins de bonnes intentions dans les remises en questions que Toki va avoir... L'ensemble est empli de douceur et d'une nostalgie qui m'ont beaucoup touchées j'avais presque envie de lire un peu plus d'aventures avec nos acolytes et surtout avec ce petit Asashi tellement attendrissant et au passé si lourd pour son si jeune âge ... J'en pleurerais tant il m'a touché bref vous l'aurez compris ce manga est tout doux et fait du bien au moral.


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #243

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #243C'est lundi que lisez-vous ? #243C'est lundi que lisez-vous ? #243C'est lundi que lisez-vous ? #243C'est lundi que lisez-vous ? #243

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #243

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #243

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

     C'est lundi que lisez-vous ? #243


    votre commentaire
  • Le Poids des secrets - 2 HamaguriHamaguri
    Aki Shimazaki
    Actes Sud (Babel) - 2007
    9782742765171
    Autres volumes du même cycle : Tsubaki, Tsubame ; Wasurenagusa ; Hotaru

    Résumé éditeur: Enfant illégitime, Yukio est très attaché à une petite fille avec laquelle il joue quand elle vient au parc avec son père. Le jour où sa mère se marie, ils quittent Tokyo pour Nagasaki. Une autre vie commence, avec enfin une figure paternelle, mais Yukio reste d’un naturel solitaire. Il pense souvent à la fillette qui l’avait demandé en mariage et dont il garde un souvenir aussi doux que vague. À l’adolescence, pendant la Seconde Guerre mondiale, il tombe amoureux de sa nouvelle voisine mais ne peut oublier sa promesse d’enfant…

     

    Mon avis : Dans cette suite nous suivons un petit garçon Yukio et son quotidien d'avant guerre plutôt difficile par le fait d'être un enfant illégitime. Son quotidien étrange va être bouleverser par l'arrivée d'un nouveau "papa" qui va lui permettre de quitter les brimades qu'il subissait et découvrir en grandissant  les premiers amours mais aussi le questionnement envers le gouvernement. J'avoue qu'ayant lu le premier volume il y a plusieurs années je ne me souvenais que très peu des personnages et j'ai eu du mal à faire le lien entre les deux histoires. J'aime beaucoup cette plume et la façon que l'auteur choisi pour amener chaque secret. Je n'ai plus qu'à rajouter sur ma liste au papa noël la suite de cette magnifique et poétique série.


    votre commentaire