• Jardin d'hiver Jardin d'hiver (One-Shot)
    Paul Rey
    Sarbacane - 2019
     

    9782377313037

    Résumé éditeur : Un terrible mal a détruit toute forme de vie végétale sur la Terre. Raoul travaille comme commis dans un restaurant fourni par SYNTHESIA, une multinationale spécialisée dans les pilules OGM qui inonde la planète de ses "plats automatiques".
    Cherchant à se reconnecter à la "vraie nature" , Raoul, rêveur, achète une graine au marché noir. dès lors, la terrible BAN (Brigade Anti-Nature) le prend en chasse... Et tout bascule.

    Mon avis : Un nouveau roman graphique qui ne m'attirait absolument pas dans la sélection des Talents BD Cultura et pourtant ! Le graphisme reste correct mais ne m'a absolument pas captivé personnellement. En revanche je me suis surprise à beaucoup de réflexions sur notre futur et ceux vers quoi tendent nos sociétés où tout est de plus en plus fait pour les multinationales et non plus le peuple. Dans ce futur, un virus a décimé une partie de l'humanité et proscrit toute les plantes et cultures de nos terres. Un agroalimentaire a ainsi pris possession de la nourriture avec SYNTHESIA qui fourni des capsules de nourritures chimiques qui synthétise le goût des consommateurs de demain. Toute graine ou tentative de repas à l'ancienne est répressible par la loi et une milice anti-nature extrêmement violente qui fait régner la terreur au sein des villes.
    L'avenir prédit par Paul Rey n'a rien de joyeux : plus aucune pluie, des territoires extrêmement arides en dehors des grosses villes où la population est  formatée à la technologie avec un quotidien ultra connecté et surveillé. Pour Raoul, tout ceci l'ennuie puisque son rêve est de cuisiner à l'ancienne avec de vraies saveurs et non un jeu marketing sur l'aspect des aliments. Son vœux va un peu malgré lui se réaliser lorsqu'ils vont découvrir en zone morte qu'une alternative secrète existe bien. Mais quel prix devra-t-il payer face à SYNTHESIA et son immense pouvoir ? La fin est criante de vérité sur ce qui se passe actuellement au sein de nos gouvernements et prédit un avenir bien sombre pour notre santé et la planète...


    votre commentaire
  • Shibuya HellShibuya Hell (2 en cours)
    Hiroumi Aoi
    Pika - 2020
     

    9782811643492

    Résumé éditeur : Shibuya, quartier ultra branché de Tokyo. 14h50. J’ai toujours espéré qu’un événement bousculerait un jour mon quotidien de lycéen un peu morne. Le genre de rebondissement que le cinéaste amateur que je suis peut voir dans ses films préférés… mais pas ce genre-là. J’ai vu des passants se faire dévorer par ces… poissons géants, qui sont apparus tout à coup, flottant partout dans le quartier… Ces créatures sont réelles. Ce ne sont ni des effets spéciaux ni des trucages. Et elles ont faim de chair humaine. Moi et d’autres survivants tentons de leur échapper, mais tout porte à croire que nous sommes bel et bien coincés dans cet enfer…

    Mon avis : Un petit nouveau dans la famille des manga gore et complètement what the fuck : un survival où des poissons géants envahissent Shibuya et dévorent littéralement ses habitants. Pour y échapper pas d'autres choix que se terrer et prier pour qu'ils ne vous trouvent pas. L'idée est plutôt originale par le thème, forcément qui irait imaginé ça ? Et les dessins sont surchargés pour faire profiter de tout les petits détails qui rendent l'horreur possible. Si vous ne recherchez que ces ingrédients vous allez franchement vous éclatez si comme moi vous avez besoin d'un scénario béton par contre méfiance !  Le premier tome pourrait presque se suffire à lui-même comme un one-shot tant il est dense et c'est peut être son plus grand défaut. En effet il se passe énormément de choses entre-couper par des chapitres avec des retours ou sauts dans le temps. Le hic c'est que toutes ces actions empêchent de prendre le temps de s'attacher à tous les personnages rencontrer par Hajime. Ce lycéen passionné de cinéma se retrouve totalement par hasard dans le quartier pour rejoindre des amis au moment où le monde entier sombre dans l'horreur. En revanche ma lecture du tome deux sorti en même temps a tout de suite relevé le niveau puisqu'il prend le contre pied total du premier. Nous suivons un nouveau personnage très charismatique et complètement instable qui va vivre le drame avec une soif de vivre et de manger très surprenante. Je ne dirais pas pour l'instant qu'on a là une série incontournable mais si le scénario tient la route par la suite franchement on a là une petite pépite pour qui aime le gore !


    votre commentaire
  • Bilan de mes lectures de Juin 2020

    Romans lus : 3
    Tomes de BD et mangas lus : 32

     

     

     Manga : Shôjo - Shonen - Seinen – Yaoi/Yuri )

    • Nos précieuses confidences : ici
    • Shino ne sait pas dire son nom : ici
    • Shinobi Gataki : ici
    • Wandering Souls : ici

     

    Manhwa/manhua :

     

    • /

     

    Roman :

     

    Bande Dessinée :

     

    Comics :

     

     

    Mes trois semaines de vacances à la maison prennent fin, travaux pas encore finis, aucune envie de reprendre le boulot et devoir porter des masques trois fois trop grands, encore moins de devoir faire la police avec les clients qui refusent de porter le leur...Bref petite phase de dépression pour ces derniers jours ! Et vous quoi de prévu ? Je suis quand même contente d'avoir commencer à attaquer la rentrée littéraire même si mes envies lectures actuelles sont plutôt polar et jeunesse...


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #217

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #217C'est lundi que lisez-vous ? #217C'est lundi que lisez-vous ? #217C'est lundi que lisez-vous ? #217C'est lundi que lisez-vous ? #217

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #217

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #217C'est lundi que lisez-vous ? #217


    votre commentaire
  • RituelsRituels
    Ellison Cooper
    Traduit de l'américain par Cindy Kopen
    Pocket - 2019
    9782266293396 

    Résumé de quatrième de couverture : Washington D.C. Des policiers découvrent le corps sans vie d’une jeune fille dans le sous-sol piégé d’une maison abandonnée. Elle est enfermée dans une cage suspendue. Avec elle, un chiot. Aux murs, d’étranges symboles mayas. Dans le sang de la victime, des traces de DTM, une drogue végétale que certains surnomment la molécule de l’esprit, une drogue rituelle d’Amazonie. L’affaire est immédiatement confiée à l’agent spécial Sayer Altair, spécialiste des neurosciences au FBI. D’autant que les premiers éléments de l’enquête apportent bientôt la preuve de l’existence d’une autre scène de crime et d’une autre victime. D’un autre cauchemar…

    Mon avis : Un polar lu dans le cadre du prix nouvelles voix du polar qui s'avère être une très bonne surprise ! Si de prime abord j'ai commencé ma lecture en me disant encore une histoire de tueur en série glauque, j'ai dévoré ce petit pavé de 500 pages en à peine 3 jours.
    Rituels nous entraîne dans une folle enquête d'enlèvements de jeunes filles. Retenues dans des cages surélevé avec un animal. Expérience ? Folie furieuse d'un homme excité de voir le moment du trépas ? L'enquête est pleine de rebondissements et nous tient en haleine sans jamais tomber dans le glauque contrairement à mon apriori.
    Mais la vrai force de ce policier réside dans ses personnages et notamment dans l'enquêtrice et neuroscientifique qu'est Sayer Altair. Au début je m'attendais à ce coté cliché de l'enquêtrice dont la vie est un champ de ruine mais l'auteure ne s'arrête pas à ça et livre un personnage tenace, à qui l'on s'attache plus elle tente de s'éloigner de tout contact humain. De même que son entourage, on s'attache rapidement à ce petit monde et on a peur pour eux ! Si j'avais misé sur le mauvais cheval concernant l'identité du coupable, je dois dire que l'auteure nous mène en bateau et réussi très bien à créer des retournements de situations complètement inattendus ce qui rend la lecture très addictive avec ses chapitres courts qui à la manière d'une pièce de théâtre sont faits en fonction des lieux où se déroule l'enquête. Et l'alternance entre Sayer et les victimes par moment donne un très bon rythme. Si vous recherchez un bon polar qui démarre vite, vous êtes au bon endroit. La suite est également sortie en grand format au Cherche-Midi peut-être pour une prochaine occasion !


    votre commentaire