• Bilan de mes lectures de décembre 2020

    Romans lus : 3
    Tomes de BD et mangas lus : 18

     

     

     Manga : Shôjo - Shonen - Seinen – Yaoi/Yuri )

    • J'en croque pour toi : ici
    • Jizzo : ici
    • Nova : ici
    • Nos temps contraires : ici (en ligne demain) 
    • Shinatori : ici

     

    Roman :

     

     

    Bande Dessinée :

     

    Comics :

     

    Une année qui se termine sur 53 romans lus, un record pour moi qui marque cette année étrange et tellement bizarre que je ne sais pas quoi en dire... Si je devais noter quelques faits marquants : je n'ai jamais autant dormi, ni autant eu de temps pour lire, je n'ai jamais été aussi amoureuse et bien avec quelqu'un. Ce mois de décembre fut rythmé de lectures douces et prenantes (à l'exception de Carrie) ou qui m'ont littéralement transporté comme Ma Fureur et surtout Terremer qui m'a occupé tout décembre et dont je lis actuellement le volume 2. En fait cette année a été marqué par un fait : lire tout ce que j'ai toujours repoussé pour faire passer mon travail avant.
    Je n'ai maintenant qu'une hâte : commencer cette nouvelle année détendue et sous de meilleurs nouvelles que 2020, mais surtout prendre le temps de finir les auteurs et séries que j'ai particulièrement aimé ces dernières années et dont je repousse souvent l'idée de me lancer. Cette année j'ai fini Shikanoko, La Passe-Miroir, La Ville sans vent, la trilogie feel-good de Maude Mihami avec le Rififi au Camboudin, quasi fini La Couleur du mensonge et suis actuellement dans Terremer. Je dois dire que pour quelqu'un fuyant les saga de peur de ne jamais en voir le bout j'ai plutôt bien travaillé !

     


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #242

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #242C'est lundi que lisez-vous ? #242C'est lundi que lisez-vous ? #242C'est lundi que lisez-vous ? #242

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #242

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #242


    1 commentaire
  • Terremer (Cycle de Terremer 1)
    Ursula K. Le Guin
    Traduit de l'anglais par Philippe R. Hupp et Françoise Maillet, Patrick Dusoulier
    Livre de poche - 2007
    9782253119722

    Autres volumes du même cycle : Contes de Terremer, Tehanu, Le Vent d'ailleurs

    Résumé éditeur : Ici, il y a des dragons. Il y a des enchanteurs, une mer immense et des îles.
    Ged, simple gardien de chèvres sur l’île de Gont, a le don. Il va devenir au terme d’une longue initiation, en traversant nombre d’épreuves redoutables, le plus grand sorcier de Terremer, l’Archimage.

     

    Ce volume réunit les trois premiers livres de Terremer, Le Sorcier de Terremer, Les Tombeaux d’Atuan et L’Ultime Rivage, dans une traduction soigneusement révisée et complétée par Patrick Dusoulier.
    Le cycle de Terremer a inspiré le splendide film d’animation de Goro Miyazaki,
    Les Contes de Terremer.

    Mon avis : Le Ghibli des Contes de Terremer m'a laissé depuis de nombreuses années avec tout un tas de questions laissées sans réponses... J'avais donc très envie d'un jour lire la saga dont ils se sont inspirés et honnêtement je ne regrette pas le moment choisi pour sauter le pas car ce premier très gros volume m'a emporté dès les premières pages dans les contrées du Gont ! J'ai adoré les détails, l'ambiance, les personnages et ce côté "nous allons parler de X bien avant qu'il devienne archimage" en fait j'ai eu l'impression de retomber en enfance devant un superbe conte qui nous apprend le bien et le mal. Car dans les contrées de Terremer, la magie est enseignée avant tout pour préserver l'équilibre. Cet équilibre que le jeune Épervier va bousculer comme tout enfant plein d'arrogance et dont il va payer le prix fort...
    Cette pavasse de quasiment 700 pages comprends en fait 3 livres : le premier "Le Sorcier de Terremer" nous parle de la jeunesse Épervier et comment il est devenu mage, nous sommes ensuite dans "Les tombeaux d'Atuan" où nous suivons une jeune fille nommée comme la réincarnation d'une antique déesse des ombres et enfin "L'Ultime Rivage" qui est lui la partie adaptée par les Ghibli et sur laquelle je n'étais pas du tout objective tant j'étais dans mes souvenirs du dessin animé pour justement voir la différence et comprendre les détails et intrigues pouvant répondre à mes questions. Les Ghibli en ont adapté une partie seulement avec de nombreuses différences mais je pense que le tome 2 "Tehanu" est la partie dont ils se sont le plus inspirés ! J'ai donc vraiment hâte de découvrir ce nouveau tome. Contrairement aux sagas que j'ai lu par le passé, les tomes de Terremer ne sont pas forcément une suite directe et chronologique. Rien que dans ce volume des dizaines d'années sépares les 3 livres les uns des autres... Au début cela m'a un peu perdue mais finalement j'ai tellement aimé l'univers que je me suis laissée entraîner de bout en bout avec Epervier, Arren, et tous les personnages qui vont rencontrer notre Archimage. J'ai aimé être dans le tête d'Arren et découvrir Épervier très jeune puis très vieux mais surtout toutes ces iles et ces dragons si énigmatiques qui forme un tout c'était tellement prenant !
    Vous l'aurez compris j'ai adoré...


    votre commentaire
  • Robilar ou le maistre chat Robilar ou le maistre chat (2 en cours)
    David Chauvel et Sylvain Guinebaud
    Delcourt - 2020
     

    9782413037361

    Résumé éditeur : Il était une foy... Un royaume. Un royaume tout ce qu'il y avait de plus prospère et ordinaire. Il y avait là un château, un Roy, une fille de Roy, un ogre, un meunier, sa femme, ses fils, des paysans...
    Bref un royaume jusqu'à ce que tout soit bouleversé, les rôles inversées, la paix et la félicité abandonnées pour la discorde, la misère et la désolation. Et le responsable de cette révolution n'est autre qu'un chat... Mais quel chat !

    Mon avis : Une petite BD comme je les aime à savoir loufoque et très bien ficelée le tout dans une ambiance médiévale avec un roi, un royaume tout ce qu'il y a de plus heureux, un ogre et surtout un chat. Un chat nommé Robillar que l'on va suivre et qui va changer le destin de tout ce petit monde pour le meilleur et surtout pour le pire. J'ai ris et retrouvé instantanément ma bonne humeur en suivant ses aventures et surtout ses magouilles pour hisser son seul sauveur à la meilleure place du royaume ! Une folle aventure qui ravira enfants (dès 11/12 ans) et adultes qui veulent se couper du quotidien et prendre un bon bol d'air frais, heu pardon un bon bol de lait spécial gros matou de la haute !
    Pour faite court, c'est frais, drôle, avec comme héro malicieux un petit chat encore plus mesquin que le chat poté et pourtant tout aussi mignon (sauf peut être au début où j'avais de la peine pour cette énorme bouboule pouponnée) dans un graphisme plutôt classique mais qui rend hommage à cette ambiance médiévale et de conte à laquelle les auteurs nous offrent une brillante parodie des "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" ! Tome 2/2


    votre commentaire
  • NovaNova (1 en cours)
    Caly
    H2T - 2020

    9782377772575

    Résumé éditeur : Suite à la chute d’une météorite, des parasites extra-terrestres nommés EKSAA se sont propagés sur Terre, contaminant certains êtres humains. Leur effet : exacerber les instincts violents de leur hôte, le rendant agressif, voire dangereux. Rease, un collégien de 13 ans, mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au soir où une jeune femme du nom de Nova, envoyée par une mystérieuse Organisation, débarque dans sa chambre pour examiner son cas. Le garçon semble réagir étrangement aux EKSAA présents chez les contaminés.

    Mon avis : Un global manga qui m'a surpris autant sur l'histoire que le magnifique graphisme de Caly. En effet les traits fins sont très poétiques et donnent une certaine profondeur à l'histoire. Les personnages sont tout les deux énigmatiques à leur façon et bien que le fond d'extraterrestre semble décalé, avec la grande part laissée à l'émotion j'ai trouvé l'ensemble très doux et à la fois très étrange. C'est cette ambivalence qui rend l'intrigue complètement magique avec ces deux êtres qui n'ont rien à faire ensemble et qui pourtant vont devenir très proches à cause d'un parasite prenant possession de son hôte en le faisant complètement vriller. Ce premier tome m'a emporté gentiment et maintenant je n'ai qu'une hâte : lire la suite et en apprendre plus sur ce jeune garçon que Nova doit étudier et juger.


    votre commentaire