• Comics

    Nouveautés 2021 : 


    Décorum
    Folklords
    Les Lames d'Ashura
    Ours 

    Plunge
     

    Comics

  • Plunge (One-Shot)
    Joe Hill et Stuart Immonen
    DC Black Label - 2021

    9791026828389

    Résumé éditeur : Au lendemain d'un tsunami, on détecte au large du détroit de Béring le signal de détresse du Derleth, un navire d'exploration scientifique... disparu depuis 40 ans. Le biologiste marin Moriah Lamb rejoint l'équipe de remorqueurs d'épaves missionnée par Rococo International, un groupe privé très intéressé par la cargaison du Derleth. De même qu'il est heureux que les mystères de l'univers soient inaccessibles à l'entendement humain, certains secrets devraient quant à eux rester immergés dans les abysses du cercle arctique.

    Mon avis : Un petit one-shot d'horreur lovecraftienne ça faisait longtemps ! Dans un graphisme classique nous voici embarqués à bord d'un chalutier pour une étrange découverte scientifique. En effet, suite à une grosse tempête, la balise d'un navire disparu sans laisser de traces il y a des années recommence à émettre. Alors qu'un groupe privé touchant plus au commerce des énergies fossiles qu'à la recherche monte une expédition, on se doute bien que la cargaison et ce qui a pu arriver à l'équipage n'est pas très claire...
    Les auteurs nous amènent doucement dans ce qui pourrait être un très bon film d'épouvante mêlant habilement tension et fantastique, je me suis laissé entraînée même si la fin m'a paru un peu trop ouverte pour que je l’apprécie, on est quand même un peu loin du scénario de l'excellent The Wake qui m'a converti jadis au comics.


    votre commentaire
  • OursOurs (One-Shot)
    Ben Queen et Joe Todd-Stanton
    Kinaye - 2021
    9782357990937

    Résumé éditeur : Ours est un chien d'aveugle qui ferait n'importe quoi pour son maître et meilleur ami, Patrick. Mais lorsqu'Ours perd soudainement la vue, il s'inquiète de perdre sa raison de vivre : protéger Patrick ! Il suit alors les conseils malavisés de ratons laveurs et s'embarque dans un voyage à la recherche de solutions pour recouvrer la vue. L'apprentissage de l'utilisation de ses autres sens lui permettra de voir le monde d'une nouvelle façon, et d'en découvrir une version beaucoup plus riche et colorée que celle qu'il connaissait auparavant.

    Mon avis : Une BD jeunesse humaniste, didactique et hyper émouvante sur la perte d'un sens majeur : la vue ! Ours, le chien guide d'aveugle est le narrateur d'une bien étonnante aventure. La sienne et celle de son maitre aveugle. En effet, Ours est né pour avoir un but dans la vie : être les yeux de son maitre. Sa rencontre avec ce dernier fut un vrai coup de foudre mais un jour, un terrible drame arrive : Ours perd subitement la vue. Paniqué, se sentant incapable d'aider son maitre et inutile, notre toutou part à l'aventure guidé par le raton laveur qui vit sous leur maison et qui lui a promis de le mener à d'autres animaux capables de lui apprendre à vivre sans ses yeux.
    Commence alors une aventure rocambolesque mignonnement dessinée par Joe Todd-Stanton ! Un cheminement qui nous donne un vrai aperçu de ce que peut vivre quelqu'un devenant aveugle, le rôle de sa mémoire et surtout sa perception du monde.
    C'est drôle, léger, ultra doux, personnellement j'ai dévoré cette aventure comme une BD doudou entre le dessin, les personnages et surtout cette histoire universelle qui ne pourra que vous toucher !


    votre commentaire
  • Les Lames d'AshuraLes Lames d'Ashura (One-Shot)
    Baptiste Pagani
    Ankama - 2021
     

    9791033512530

    Résumé éditeur : De tous les groupes de brigands du rail que comptent les vastes steppes de Kalandra., les lames d'Ashura sont les guerrières les plus redoutées. Parmi elles : Osman. Jeune prodige de la danse, il vit pour sa passion et rêve de découvrir ce monde en plein essor hors du clan. Alors qu'Ashura, la matriarche, prépare ce qui sera son dernier coup, l'avenir des Lames semble promis à Ikari et Shota, ses deux fidèles lieutenants. Mais des événements inattendu vont faire voler en éclats l'équilibre de cette famille singulière.

    Mon avis : Un comics du label 619 que je lis dans le cadre des talents BD de Cultura. Une curiosité à la colorisation vraiment très belle même si j'ai eu un peu de mal avec le dessin et ces personnages bien en chairs et où il est compliqué de savoir si on est face à un personnage féminin ou masculin. Les plaisirs de la chair ne sont d'ailleurs pas en reste mais ce n'est pas le propos central. Ici nous suivons une bande de pilleurs de trains composée uniquement de femmes à l'exception d'Osman. Le début m'a énormément rappelé Hippolyte que j'ai beaucoup aimé et qui est un cran nettement au dessus en terme graphique à mes yeux. Ici aussi, cette bande de femme se considèrent comme une famille uni mais une scission brutale va irrémédiablement entraîner un besoin de vengeance entre les deux parties qui s'opposent. Les deux sœurs censées reprendre le flambeau vont se trahir : l'une va se tourner vers la religion quand l'autre ne fera qu'accumuler pillage sanglant et violence. Et au milieu de cela : Osman, l'éternel rêveur qui n'a qu'une passion dans la vie : danser. Ce trio nous permet d'aborder pas mal de thèmes forts et plutôt bien traités autour de cette notion de famille avec la religion, l'idéal de vie quand il n'est pas partagé avec notre entourage, la liberté et surtout cet amour filial qui peut s'enflammer et se transformer en la pire des vengeances....
    Globalement je dirais que ce fut une agréable découverte sans pour autant avoir adhérer au style graphique de l'auteur.


    votre commentaire
  • DecorumDecorum (1 en cours)
    Jonathan Hickman et Mike Huddleston
    Urban comics - 2021
     

    9791026821601

    Résumé éditeur : S'il est vrai que le meurtre constitue un dénominateur commun entre toutes les espèces, il n'en va pas de même pour l'assassinat, qui relève plutôt de... la vocation.

    Mon avis : Une œuvre aux graphismes ambitieux alternant à l'image de la couverture un très beau travail sur les planches en couleur et d'autres en noir et blanc ainsi que des sortes de chapitres explicatifs qui nous décrivent l'univers et la planète sur laquelle se déroule le chapitre. Beaucoup d"informations nous sont balancées pèle-mêle sans nous laisser le moindre lien entre elles et c'est bien ça le principal défaut. Une œuvre certes ambitieuse mais qui part dans tous les sens sans rien nous expliquer...  d'un côté d'étranges religieux gardent un œuf et répètent  la même course contre la montre depuis des millénaires, de l'autre, une jeune coursière prise en tenaille au milieu d'un complot savamment orchestré. Les auteurs nous laissent avec toutes nos questions à la fin de ce premier volume ce qui aura deux effet : soit être complètement entraîné par le graphisme et apprécier de se laisser porter, soit au contraire ressortir de cette lecture avec l'impression d'un collage de plusieurs idées sans queue ni tête... Pour ma part je reste mitigée comme beaucoup et attendrez donc le second tome pour vraiment me prononcer.


    votre commentaire
  • SentientSentient (One-Shot)
    Jeff Lemird et Gabriel Walta
    Panini - 2020
     

    9782809492774

    Résumé éditeur : Dans l'espace, un groupe de séparatiste assassine tous les adultes à bord d'un vaisseau de colons. Dès lors, c'est à l'intelligence artificielle VALÉRIE d'aider les enfants qui ont survécu au massacre. Tandis que des forces inconnues menacent l'équipage, parviendra-t-elle à outrepasser son programme informatique pour se transformer en sauveuse ?

    Mon avis : Un comics intriguant qui pose les bonnes questions au travers d'un monde futuriste sur les intelligences artificielles. Nous sommes en 2105 et nous sommes à bord d'un vaisseau transportant un groupe d'humain sur une nouvelle colonie. Cette nouvelle journée rythmée par l'accompagnement et la surveillance de l'IA est surtout marqué par le fait que le vaisseau entre pour une durée d'un an dans l'équivalent spatiale d'une zone blanche. Ils seront coupé de la Terre et de la colonie pendant toute la traverser de cette zone. C'est ce moment précis qu'à choisi un terroriste pour prendre le contrôle du vaisseau en tuant tous les adultes qui composent l'équipage. Mais un concours de circonstance fait que l'IA se retrouve seule maitre à bord avec les enfants. Qui est donc à même de prendre les décisions et surtout les défendre lorsque ces derniers ne respectent pas les ordres et que le vaisseau est en péril ? J'ai beaucoup aimé entre le graphisme et ce huit-clos dans l'espace que j'ai trouvé touchant quelque part.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique