• Bandes Dessinées

    Nouveautés 2020 :

    Aldobrando
    Blue au pays des songes
    Le Convoyeur

    Dans mon village, on mangeait des chats
    Kiroho

    Lucienne ou les millionnaires de la rondière
    La Malédiction du pétrole
    Métanoïde
    Mon premier rêve en japonais
    Peau d'homme

    Puisqu'il faut des hommes
    Les Soeurs Grémillet
      
    Terrence Trolley
     Waluk  

     

    coup de coeur

     

  • Le ConvoyeurLe Convoyeur (1 en cours)
    Tristan Roulot et Dimitri Armand
    Le Lombard - 2020
     

    9782803675753

    Résumé éditeur : Sur les décombres de notre civilisation mutante, il n'a qu'une mission : amener à destination ce que vous avez de plus précieux.

    Mon avis : Un dessin absolument sublime pour nous entraîner dans un monde post-apocalyptique où l'humanité a sombré dans un retour à l'age de bronze suite à un virus détruisant tout ce qui est constitué de fer. Cette étrange mutation touche également l'homme et rend certains êtres totalement mutant ou développant des capacités tout à fait anormale. C'est le cas de notre étrange convoyeur aux yeux d'un rouge de braises. Qui est-il ? D'où vient-il ? Les auteurs ont su nous le rendre très intriguant et avec un côté très malaisant. Sa mission : transporter ce qui vous souhaitez d'un point A à un point B. Une seule contrepartie : avaler l'étrange œuf qu'il vous donne. Dès notre rencontre avec lui, nous découvrons que ce qui reste d'humanité n'est ni bien intentionnée ni égalitaire... Un monde semé d'embuches et de secte de la pureté qui démontre bien à quel point les sociétés n'évoluent pas et tournent au final sur un même mode : l'enrichissement et le pouvoir au détriment des autres. Ce premier tome se dévore à toute allure et il ne lui manque qu'une chose : la suite ! 


    votre commentaire
  • La Malédiction du pétroleLa Malédiction du pétrole (One-Shot)
    Jean-Pierre Pécau et Fred Blanchard
    Delcourt - 2020
     

    9782756083858

    Résumé éditeur : Jusqu'à une date récente, autour de 2013, le chiffre d'affaires de l'industrie des pétroles était dix fois supérieure à celui de toute autre industrie.
    L'or noir, depuis un siècle et demi, a été le moteur de la croissance et la source des plus grands profits, il a aussi été la cause des plus grands malheurs pour les pays qui en ont trouvé dans leur sous-sol.

    Combien de temps cet état va-t-il durer ? Aucune idée. Depuis 10 ans, on repousse sans cesse le moment où on ne trouvera plus de pétrole sur Terre. Ce sera pour 2040 ? 2060? En tout cas, bien après que la catastrophe écologique du réchauffement climatique, dernière et ultime malédiction, nous ait obligé à nous en passer.

    C'est cette histoire à la fois longue et terriblement courte, cette histoire qui va de pair avec la révolution industrielle et qui va se terminer en ce moment même sous nos yeux, que nous allons raconter...

    Il était une fois, le samedi 27 aout 1859, un faux colonel de l'armée américaine qui creusait un puits au bord d'une petite rivière de Pennsylvanie...

    Mon avis : Une BD documentaire richement illustrée qui intéressera autant les néophytes de géopolitique que ceux par l'histoire du pétrole et divers enjeux actuels qui y sont liés. Les auteurs prennent le taureau par les cornes ou plutôt l'hydre à sept têtes pour remonter de la découverte du pétrole aux dernières actualités sur son cours et ses répercussions sur nos sociétés. Le texte est clair et concis sans être trop pompeux et les illustrations noirs et blancs sont ultra précises et donnent sens aux métaphores et actes explicités au fil des pages. Pour moi qui entend souvent parler de ces crises du pétroles j'ai trouvé là beaucoup de réponses à des questions ou faits qui jusque là me semblaient un peu opaque et en cela ce livre est pour moi une œuvre nécessaire que l'on devrait mettre entre toutes les mains ! De plus le travail soignée du dessinateur rend la lecture très agréable et en fait un véritable ovni de part sa thématique et son graphique


    votre commentaire
  • Le Rapport WLe Rapport W (One-Shot)
    Gaétan Nocq
    Daniel Maghen - 2019
     

    9782356740700

    Résumé éditeur : Witold Pilecki, officier de l'Armée secrète polonaise, décide d'infiltrer le camp d'Auschwitz en septembre 1940. Sous l'identité de Tomasz Serafinski, il a pour objectif de monter un réseau de résistance afin d'organiser le soulèvement du camp. Il ne mesure pas l'enfer qui l'attend.

    Mon avis : Toujours dans ma sélection de Talents BD Cultura j'ai pu lire ce pavé qui me tentait beaucoup depuis sa sortie. Le Rapport W fait référence à un vrai rapport fait par le polonais Witold Pilecki qui s'est porté volontaire pour rentrer dans le camp d'Auschwitz et y créer un réseau de résistance. Ce roman graphique est une adaptation de son expérience basé sur ce fameux rapport de son arrivée en train en septembre 1940 à avril 1943. Gaétan Nocq met peu de texte pour une récit tout en image très sobre et aux couleurs tour à tour chaude ou froide dans un jeu de nuance qui rempli très bien son rôle au sein de ce camp où ne règne que mort et peur constante. Les cases sont très épurées ce qui rend vraiment la part belle à la simplicité pour en dire beaucoup. Witold Pilecki a tour à tour travaillé dans divers factions du camp permettant de mieux appréhender à la fois comment les déportés ont été traité et rendant également très humains l'ambiance qui y régnait. On connait tous ce qui s'y passait mais pas forcément les débuts de ce camps. Sans tomber dans le gore ou la prise de partie trop trancher, l'auteur nous narre vraiment simplement les faits transmis dans ces fameux rapports ainsi que des souvenirs de Witold qu'il a peut-être évoqué dans ses rapports mais qui reste vraiment proche du personnages. Personnellement j'ignorais tout de ce rapport avant de lire cette bande dessinée et j'ai trouvé l'ensemble très intéressant sans tomber dans la lourdeur de l'ambiance. De plus comme je le disais la simplicité des graphismes et les très jolis couleurs choisi par l'auteur rendent vraiment le tout doux et presque poétique pour parler pourtant d’exécutions et de conditions de vie absolument exécrables.


    votre commentaire
  • Les Soeurs GrémilletLes Soeurs Grémillet (1 en cours)
    Di Gregorio et Barbucci
    Dupuis - 2020
     

    9791034736973

    Résumé éditeur : Être sœurs, ce n'est jamais facile. Mais quand on est aussi différentes que Sarah, Cassiopée et Lucille, c'est la folie ! L'une best bouleversée par des rêves récurrents, l'autre vit la tête dans les étoiles, la troisième passe le plus clair de son temps avec son chat.
    Jusqu'au jour où elles tombent sur une mystérieuse photo de leur maman enceinte. Qui est le bébé ? Et pourquoi cette photo était-elle cachée au fond du grenier ?
    Pour le découvrir, il faudra s'aventurer dans la forêt enchevêtrée des secrets de la famille Grémillet !

    Mon avis : Un magnifique album jeunesse qui s’inscrit dans la lignée de La Boite à musique niveau qualité mais pour un peu plus grand grand. Les sœurs Grémillet sont trois et ont chacune leur petit caractère. J'y ai trouvé vraiment l'ambiance familiale de la fratrie et la relation mère-fille très bien dépeinte sur fond de fête des mères et de rêves étranges. J'avoue que je m'attendais vraiment à une BD fantastique, pour l'instant rien de tout cela... Néanmoins l'intrigue est très prenante et nous happe dès les premières pages. C'est doux, bienveillant et drôle également. Bref que des ingrédients qui marchent et avec un graphisme à tomber, que demander de plus ?


    2 commentaires
  • Jardin d'hiver Jardin d'hiver (One-Shot)
    Paul Rey
    Sarbacane - 2019
     

    9782377313037

    Résumé éditeur : Un terrible mal a détruit toute forme de vie végétale sur la Terre. Raoul travaille comme commis dans un restaurant fourni par SYNTHESIA, une multinationale spécialisée dans les pilules OGM qui inonde la planète de ses "plats automatiques".
    Cherchant à se reconnecter à la "vraie nature" , Raoul, rêveur, achète une graine au marché noir. dès lors, la terrible BAN (Brigade Anti-Nature) le prend en chasse... Et tout bascule.

    Mon avis : Un nouveau roman graphique qui ne m'attirait absolument pas dans la sélection des Talents BD Cultura et pourtant ! Le graphisme reste correct mais ne m'a absolument pas captivé personnellement. En revanche je me suis surprise à beaucoup de réflexions sur notre futur et ceux vers quoi tendent nos sociétés où tout est de plus en plus fait pour les multinationales et non plus le peuple. Dans ce futur, un virus a décimé une partie de l'humanité et proscrit toute les plantes et cultures de nos terres. Un agroalimentaire a ainsi pris possession de la nourriture avec SYNTHESIA qui fourni des capsules de nourritures chimiques qui synthétise le goût des consommateurs de demain. Toute graine ou tentative de repas à l'ancienne est répressible par la loi et une milice anti-nature extrêmement violente qui fait régner la terreur au sein des villes.
    L'avenir prédit par Paul Rey n'a rien de joyeux : plus aucune pluie, des territoires extrêmement arides en dehors des grosses villes où la population est  formatée à la technologie avec un quotidien ultra connecté et surveillé. Pour Raoul, tout ceci l'ennuie puisque son rêve est de cuisiner à l'ancienne avec de vraies saveurs et non un jeu marketing sur l'aspect des aliments. Son vœux va un peu malgré lui se réaliser lorsqu'ils vont découvrir en zone morte qu'une alternative secrète existe bien. Mais quel prix devra-t-il payer face à SYNTHESIA et son immense pouvoir ? La fin est criante de vérité sur ce qui se passe actuellement au sein de nos gouvernements et prédit un avenir bien sombre pour notre santé et la planète...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique