• La Petite Fille aux allumettesLa Petite Fille aux allumettes (5 en cours)
    Sanami Suzuki
    Komikku - 2017
     

    9782372871525

    Résumé éditeur : Je m’appelle Rin. Je suis vendeuse d'allumettes chimériques. Mes allumettes donnent forme aux chimères, autrement dit à ce qu'on pense quand on les allume. À ne pas confondre avec les vœux !
    Et si je vous propose de réaliser votre rêve ultime contre un an de votre vie, ça vous tente ?

    Mon avis : Globalement j'étais très intriguée par ce manga mais j'ai fini pas m'arrêter au tome 1. En réalité il n'y a pas de réelle histoire chaque chapitre concerne un client qui va acheter ses fameuses allumettes. C'est drôle, parfois grave, et d'autres fois on ne peut que s'émouvoir mais le fait qu'il ne s'agisse que d'enchainement de personnes qui rencontrent cette petite fille ne m'a pas permis d'accrocher. Pourtant j'ai aimé le graphisme et l'idée mais le fait qu'il n'y ait pas de continuité dans l'histoire m'a un peu déçue...


    votre commentaire
  • Le Chant des souliers rougesLe Chant des souliers rouges (6 tomes)
    Mizu Sahara
    Kazé - 2017
     

    9782820328403

    Résumé éditeur : Deux collégiens aux passions contrariées. Le hasard d'une rencontre. Des chaussures rouges  échangées.
    Devenu lycéen, Kimitaka découvre que suite à ses encouragements, Takara, la fille à qui il a confié ses baskets, s'épanouit le ballon à la main.
    Inspiré, il décide à son tour de ressortir les souliers rouges pour se lancer dans le flamenco... Et peut-être, se trouver lui-même.

    Mon avis : Une série assez spéciale autant dans sa narration que pour sa thématique. Quel que soit le support, les histoires sur le flamenco ne sont pas nombreuses... Grâce à Kimitaka, nous en apprenons plus sur cet art et sa difficulté. À cela se croise une promesse suite à une rencontre... Pourtant aucun des deux n'a oublié le tenant et aboutissements de cet échange. J'ai du mal à en dire plus sans trop vous en révéler mais c'est une tranche de vie sur la passion, la difficulté, l'amour peut-être aussi le tout dans une ambiance feutrée mais délicieuse à découvrir ! Un petit ovni que je vous recommande chaudement !


    2 commentaires
  • Aposimz - La planète aux marionnettesAposimz - La planète aux marionnettes (2 en cours)
    Tsutomu Nihei
    Glénat - 2018
     

    9782344028827

    Résumé éditeur : Sur l’astre artificiel géant Aposimz, couvert de ruines… En plein milieu d’un exercice de marche, Ao, Biko et Esserow, habitants de la “poutrelle à la macle blanche” viennent au secours d’une fille étrange poursuivie par des soldats de l’empire de Libedoa.
    Celle-ci leur confie un “code” et sept projectiles capables de bouleverser le monde !

    Mon avis : J'ai été attiré avant tout par le graphisme de ce manga qui est extrêmement épuré et pourtant très minutieux par moment.  Alors qu'un groupe en exploration rentre dans leur ville, un vaisseaux poursuivant une étrange fille volante les oblige à braver l'interdit et interférer. Cette dernière se consume subitement les laissant seuls avec une mallette. Cette mallette va être l'entrée des hostilités entre eux et l'empire. Esserow va vite l'apprendre à ses dépends et sera obligé de prendre une décision irréversible. Je m'arrête là pour ne pas trop spoiler. Cette histoire m'a intriguée, les graphismes sont jolis mais trop de combat robotique pour moi... Dans ce monde c'est ce qui semble la force de l'empire et pourtant cette technologie cache bien des secrets... J'ai bien aimé dans l'ensemble mais me connaissant je vais vite m'ennuyer par cet aspect combat entre robot humanisé alors je reste au tome 1 mais pour ceux qui ne sont pas rebutés par ce thème sachez qu'il y a quand même un peu d'humour !


    votre commentaire
  • La Voie du tablierLa Voie du tablier (1 en cours)
    Kousuke Oono

    Kana - 2019
    9782505076698

    Résumé éditeur : Ne sous-estimez jamais un homme au foyer !
    Tatsu l'Immortel était le plus terrible des yakuzas, son nom est lié à de nombreuses histoires qui font date dans la société des malfaiteurs.
    Mais aujourd'hui, il a cessé cette activité pour devenir... un homme au foyer accompli !

    Mon avis : Si vous cherchez de l'aventure, passez immédiatement votre chemin. Si vous cherchez une tranche de vie décalée pour vous sortir du quotidien, vous êtes au bon endroit ! La Voie du tablier nous enseigne la vie courante mais du point de vue d'un ex-yakuza qui n'a rien perdu de ses réflexes et de son faciès terrifiant. Car Tatsu est le genre d'homme dont le visage en dit long sur son passé... Nous suivons par chapitre des moments de son quotidien qui par la même occasion nous font voir sous un autre angle le notre... aspirateur, petit plat kawaii et recroiser ses anciens amis sont faits avec le plus grand sérieux et pourtant les situations cocasses vont s'enchainer... Pas facile d'être un homme au foyer accompli ! Le graphisme étant très soigné, on rit dès les premières pages en prenant cette lecture comme une vraie pause pleine de fraicheur !


    votre commentaire
  • Le Bateau de ThéséLe Bateau de Thésée (3 en cours)
    Toshiya Higashimoto

    Vega - 2019
    9782379500114

    Résumé éditeur : 24 juin 1989. Une effroyable affaire d'empoisonnement au cyanure de potassium frappe l'école primaire du village d'Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes. Le coupable désigné est le policier du village, un certain Bungo Sano. Vingt-huit ans après les faits, son fils, Shin, se rend à Hokkaido pour rencontrer ce père qui a toujours clamé son innocence. Mais auparavant,Shin décide de faire un crochet par Oto Usu, où il se trouve brusquement enveloppé dans un épais brouillard. Lorsque ce dernier se retire, le jeune homme se retrouve devant l'école primaire d'Oto Usu, qui est censé avoir été rasée après le drame. En réalité, Shin a été mystérieusement transporté six mois avant la tragédie !

    Mon avis : Amateur/trices de polar bonjour ! Si depuis Erased j'étais en manque de polar mêlant passé et présent aussi bien qu'à su le faire l'auteur, avec Le Bateau de Thésée je me sens revivre ! Alors de quoi ça parle ? Shin a grandi sans connaitre son père, accusé d'avoir empoisonné l'école de sa ville natale. Aujourd’hui dans les couloirs de la mort, ce qu'il reste de la famille de Shin a littéralement implosée suite à la honte de porter le même nom qu'un tueur d'enfant. Le jeune homme est sur le point de devenir père et se pose beaucoup de questions sur son géniteur qui n'a jamais cessé de clamer son innocence. Alors que le poids imposé par la société lui pèse à nouveau, il découvre dans des journaux que peu avant ce terrible drame plusieurs incidents et disparitions avaient alors marqué la ville... Se rendant sur les lieux pour y chercher des réponses, le voilà perdue dans une mystérieuse brume qui va l'entrainer jusqu'à l'année 1989. Le voilà à la première loge pour découvrir si son père, policier de la ville, est vraiment coupable...
    Cette série est extrêmement bien ficelée, on est pris dans cet étaux où le doute est permis et où seul Shin connait exactement le déroulé d'une future catastrophe. Privé d'identité, soupçonné par son propre géniteur, le voilà accueilli par sa propre famille juste avant sa naissance... Là où Erased nous offrait une course contre la montre avec des retours dans le présent, ici l'auteur s'intéresse en plus à un aspect social très fort sur les relations familiales et le poids de la société. Shin va littéralement redécouvrir ses frères et sœurs et va être témoin d'avant leur déchéance. Son père est-il vraiment la victime d'un complot ou un parfait manipulateur ? L'auteur nous balade pour mon plus grand plaisir dans une affaire maitrisé de bout en bout, un graphisme épuré mais extrêmement détaillé qui m'a rendu complètement accro ! tome 3/3


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique