• Corps SolitairesCorps Solitaires (2 en cours)
    Haru Haruno
    Kana - 2020
    9782505084662
     

    Résumé éditeur : Michi Yoshino à 32 ans. Sa relation avec son mari n'est pas mauvaise, mais une seule chose fait défaut : le sexe. Makoto Niina est un collègue de travail. Un soir, elle va boire un verre avec lui et, l'alcool aidant, elle lui confie que le sexe ne fait plus partie de sa vie de couple. Niina a l'air très surpris et lui répond avec un air sourire triste qu'il se trouve dans la même situation...

    Mon avis : Un manga très adulte qui aborde un problème de société plutôt tabou mais pas moins inintéressant : le sexe après le mariage, ou plutôt sa flagrante absence... En effet Michi aime profondément son mari mais semble frustrée de la routine installée entre eux, avec entre autre le fait qu'elle n'ait plus aucune relation charnelle avec son homme. Impossible d'en parler à qui que soit sans se sentir jugée et encore moins quand sa meilleure amie et collègue est un vrai esprit libre qui croque la vie et les hommes à pleine dent... Commence alors pour Michi une réelle introspection sur son mariage et ce qu'elle peut ou non accepter de la part de l'autre lorsqu'il nie totalement le problème et refuse catégoriquement d'en parler. J'ai trouvé le sujet original et je suis très curieuse de voir comment l'auteure va traiter la suite. Tome 1/2


    votre commentaire
  • AshidakaAshidaka (1 en cours)
    Ryo Sumiyoshi
    Glénat - 2020

    9782344043103

    Résumé éditeur : Depuis un combat apocalyptique opposant un Dieu et un Démon, l’humanité s’est vue dotée d’une paire de “bras d’acier” supplémentaire et vit sur une Terre infestée de droïdes mécaniques. Parmi eux, ceux qui possèdent plus de deux bras d’acier sont considérés comme des “descendants du démon”, des “multibras” tués ou abandonnés à la naissance. Notre héros, Ashidaka, fait partie de ces derniers, et survit en chassant les droïdes. Passionné par ces créatures et leur customisation, il cultive son talent jusqu’à ce qu’un beau jour, le Démon revienne sur Terre pour bouleverser l’ordre établi…Après avoir fait preuve de ses talents dans le très artistique Centaures, Ryo Sumiyoshi rejoint le grand éditeur Kodansha (Akira, Gunnm, L'attaque des Titans, Ajin…) pour se frotter à l'exercice le plus technique du manga : réaliser une série shônen. Dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler Nausicaä de Miyazaki, elle continue à explorer un thème qui lui est cher : les être hybrides, en se tournant vers un récit d'aventures tout en action grâce au jeune héros Ashidaka.

    Mon avis : Un shonen steampunk qui m'a beaucoup intrigué mais je dois avouer que pour moi cette lecture fut un cuisant échec...  J'avoue que les ouvrages prenant pour fond la Bible, même réécrite, ne sont de base pas trop ma tasse de thé. Ici nous sommes dans un monde où les gens naissent avec des espèces de bras mécaniques et vivent près de décharges où pullule des droïdes mécaniques n'ayant que pour but de détruire et qui semblent exister tels des animaux sauvages et font partis intégrante de l'écosystème. Cet aspect là ainsi que ma mauvaise interprétation de cette histoire de bras articulés qui je pensais ne touchait qu'une partie de la population m'ont un peu perdu et empêcher de rentrer dans l'histoire car au final chaque homme né avec un système de bras articulé sortant dans le dos et que notre système humain ne peut contenter. pour rester en vie.  Les hommes sont donc dépendant des droïdes et de l'huile qui leur sert à entretenir les mécanismes car si le flux qui aliment leurs bras meurt, la personne décède aussitôt...
    Le clivage entre les différentes population n'est donc pas au niveau de cette déformation mais du nombre de bras mécaniques que possède les personnes. C'est en fonction du nombre qu'ils sont tués ou mis au rebus dans d'immenses décharges mais notre héro, persuadé que sa mère l'aime et a été obligé de l'abandonner, n'a rien d'un descendant du démon... Très curieux, et doué en mécanique, la chasse n'est en revanche pas son atout le plus favorable. Le jeune homme aime tester et apprendre de nouvelles choses sans pour autant avoir de guide ou de livret d'instruction que son ami. Alors que la montagne se met émettre des comportements bizarres chez les droïdes, les deux amis vont être témoin du commencement de la fin pour leur semblable "humain"... Une course contre la montre va alors commencer pour retrouver la bête et la mettre hors d'état de nuire avant que la prophétie funeste qu'elle annonce ne se mette en place...
    L'histoire est là, le graphisme passe sans problème mais du début à la fin je suis restée complètement en dehors de cette histoire, ne réussissant pas à m'attacher à l'intrigue et aux personnages. Même après quelques jours de recul, je suis bien incapable de dire ce qui m'a déplu ou freiné mais voilà... ce tome un m'a complètement laissé de marbre je n'ai ni aimé ni détesté mais cette lecture m'est passée complètement au dessus de la tête...


    votre commentaire
  • Everyday is a good dayEveryday is a good day (1 en cours)
    Noeko Nishi
    Akata - 2020
    9782369748748
     

    Résumé éditeur : Toki est un salaryman ordinaire, mais il est en deuil depuis le décès de sa sœur, un an auparavant. Un jour, tandis que ses parents partent en voyage, il se retrouve à garder Asahi, son jeune neveu orphelin. Ce dernier, traumatisé par la mort de son père et sa mère, ne décroche plus un mot. Toki, pas du tout habitué aux enfants, va devoir s’adapter… C’est dans ce contexte déjà compliqué à gérer pour lui qu’il croise la route de Chihiro. Les deux hommes sont attirés l’un par l’autre, mais peuvent-ils entamer une relation alors que chacun d’entre eux souffre en silence ?

    Mon avis : Après avoir beaucoup aimé J'en croque pour toi, je me suis penchée sur cet autre titre adulte/yaoi (pour le coup beaucoup moins chaud que ma précédente lecture) qu'une amie m'avait recommandé.Ici nous sommes dans la douceur et l'acceptation de soi mais face au deuil. En effet, Toki va devoir garder son petit neveu, complètement mutique depuis le décès de ses parents. Ce dernier se retrouve rapidement sous l'eau mais aidé grâce à une ancienne connaissance qu'il avait perdu de vue il y a plusieurs années, à qui il avait confié à l'époque des pensées très intimes... Chihiro a tout pour plaire à son entourage mais Toki le revoit encore jeune ado et à du mal à le voir en tant qu'homme. De plus les gentilles attentions de Chihiro à son égard et sa fiabilité auprès de son jeune neveu vont nous donner un trio très doux et pleins de bonnes intentions dans les remises en questions que Toki va avoir... L'ensemble est empli de douceur et d'une nostalgie qui m'ont beaucoup touchées j'avais presque envie de lire un peu plus d'aventures avec nos acolytes et surtout avec ce petit Asashi tellement attendrissant et au passé si lourd pour son si jeune âge ... J'en pleurerais tant il m'a touché bref vous l'aurez compris ce manga est tout doux et fait du bien au moral.


    votre commentaire
  • Nos temps contrairesNos temps contraires (2 en cours)
    Gin Toriko
    Akata - 2020

    9782369743651

    Résumé éditeur : L’humanité, ne pouvant plus vivre sur Terre, s’est réfugiée dans l’espace, cloîtrée dans des « Cocoons ». Arata, Tara, Caesar et Louis sont des enfants précieux : des « néotènes », ces êtres qui, malgré leur apparence prépubère, possèdent la maturité d’adultes. Leurs corps se sont adaptés à la vie dans l’espace et, à ce titre, ils incarnent l’espoir et l’avenir de la race humaine.
    Quand un jour, ces quatre-là rencontrent une mystérieuse femme aux longs cheveux verts, atteinte de la « maladie de Daphné », leurs destins basculent à jamais…

    Mon avis : Un manga intéressant mais assez déroutant et complexe. Nous voici dans un futur où la Terre n'est plus vivable et où l'humanité s'est réfugiée dans l'espace. Pour survivre l'humanité a conçu des "néotènes" une nouvelle génération d'homme dont la longévité est rallongée par un développement du corps plus lent. Ce sont ces enfants que nous suivons. Attention je précise ces enfants ont l'intellect et le vécu de personne d'une vingtaine d'années on est donc bien sur un manga pour adulte avec beaucoup de questionnement et surtout une critique d'un système sociétal strict où l'amour n'existe plus, et où de grandes instances décident pour vous dès la naissance qui seront vos partenaires et fréquentations pour une meilleur brassage génétique de l'espèce humaine. Les dessins sont magnifiques et le récit à la fois énigmatique et édifiant pour évoquer un monde à deux vitesses : celui de ses enfants et les personnes humaines comme leur parents et entourages gravitant autour d'autour d'eux. Mais surtout ce côté Big Brother contrôle absolument tous de votre vie à la moindre parole. Tome 1/2


    votre commentaire
  • NovaNova (1 en cours)
    Caly
    H2T - 2020

    9782377772575

    Résumé éditeur : Suite à la chute d’une météorite, des parasites extra-terrestres nommés EKSAA se sont propagés sur Terre, contaminant certains êtres humains. Leur effet : exacerber les instincts violents de leur hôte, le rendant agressif, voire dangereux. Rease, un collégien de 13 ans, mène une vie plutôt ordinaire jusqu’au soir où une jeune femme du nom de Nova, envoyée par une mystérieuse Organisation, débarque dans sa chambre pour examiner son cas. Le garçon semble réagir étrangement aux EKSAA présents chez les contaminés.

    Mon avis : Un global manga qui m'a surpris autant sur l'histoire que le magnifique graphisme de Caly. En effet les traits fins sont très poétiques et donnent une certaine profondeur à l'histoire. Les personnages sont tout les deux énigmatiques à leur façon et bien que le fond d'extraterrestre semble décalé, avec la grande part laissée à l'émotion j'ai trouvé l'ensemble très doux et à la fois très étrange. C'est cette ambivalence qui rend l'intrigue complètement magique avec ces deux êtres qui n'ont rien à faire ensemble et qui pourtant vont devenir très proches à cause d'un parasite prenant possession de son hôte en le faisant complètement vriller. Ce premier tome m'a emporté gentiment et maintenant je n'ai qu'une hâte : lire la suite et en apprendre plus sur ce jeune garçon que Nova doit étudier et juger.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique