• GannibalGannibal (3 en cours)
    Masaaki Ninomiya
    Meian - 2020
     

    9782368779255

    Résumé éditeur : Daigo Agawa, policier de son état, a été détaché à Kuge, un village de montagne reculé. Bien que la communauté l'accueille chaleureusement lui et sa famille, la mort d'une vieille villageoise fait jaillir des doutes quant à la normalité de ce lieu...
    Une série d'évènements étranges, le sentiment d'exclusion, une tension permanente... Découvrez tous les tourments de ce village empreint d'ostracisme, dans un thriller riche en suspense.

    Mon avis : Je vous avoue qu'après avoir testé et détesté Egregor, je n'avais pas vraiment les éditons Meian dans mes bonnes grâces mais en rentrant de vacances, j'ai eu la surprise de découvrir à mon travail quelques services presses de leurs nouvelles séries. Gannibal m'a tout de suite intrigué car le graphisme autant que l'histoire se rapprochait plus de mes lectures habituelles. Au niveau de l'intrigue j'ai tout de suite pensé à Noise ou encore Le Bateau de Thésée mais en vraiment beaucoup plus trash et malaisant bien sur ! Car notre nouveau policier comprend rapidement que la famille Goto reste énigmatique et surtout très oscillant lorsqu'il s'agit de discuter. Rapidement pris dans la tourmente et voulant bien faire pour se faire accepter dans ce petit village où la communauté a un fort pouvoir, Daigo est loin d'imaginer que la disparition de son prédécesseur considéré comme fou ne l'était peut-être pas tellement... Que se passe-t-il vraiment dans ce village ?
    Je vais être honnête au début je n'étais pas très emballée par le graphisme de l'auteur mais rapidement l"histoire prend le pas sur tout le reste et cette atmosphère malaisante et oppressive s'empare de nous du début à la fin. Une très agréable surprise qui redore mon avis sur cette éditeur !

     


    votre commentaire
  • The Ancient Magus Bride Psaume 108 - Le Bleu du magicien The Ancient Magus Bride Psaume 108 - Le Bleu du magicien (1 en cours)
    Kore Yamazaki, Makoto Sanda et Isuo Tsumako
    Komikku - 2020
    9782372875295

    Résumé éditeur : Paris, capitale de la France...
    Un jeune orphelin nommé Ao fait par hasard la rencontre d'une étrange sorcière du même acabit que Thorn. Lorsque celle-ci découvre le pouvoir qui sommeille en Ao, elle décide de le prendre pour époux et de l'éveiller à la maîtrise de toutes les couleurs.

    Dans ce Psaume 102 de l'univers de
    The Ancient magus Bride, une nouvelle histoire fantastique est sur le point de commencer !

    Mon avis : Un petit nouveau que j'ai lu par curiosité mais avec précaution tant j'ai souvent du mal avec les spin-off... Dans cet univers-ci on retrouve bien cette ambiance mi-pesante mi-intriguante du monde magique de Thorn et Chise. Mais sinon nous partons vraiment sur complètement autre chose ! Le dessin reste très correct et assez proche de celui de la série originelle mais se passe en France avec un commencement dans les catacombes parisienne ! Ao est un jeune garçon curieux et plutôt solitaire rejeté par toutes les communautés de sorciers du fait de ses origines japonaise. Il est employé à réaliser des portrait grâce à son talent inné de dessinateur mais à interdiction formelle de toucher à la peinture bleu qui sous son pinceau s'anime et crée des catastrophe... Jusqu'à sa rencontre avec Gisèle, une énigmatique sorcière qui va décider de le prendre sous son aile comme Thorn l'a fait avec Chise, l'achat en moins bien sur... Ici nous sommes un peu plus dans le monde des magiciens que des créatures fantastiques et l'histoire est plutôt prenante.


    votre commentaire
  • Le Jour où j'ai décidé d'envahir la TerreLe Jour où j'ai décidé d'envahir la Terre (2 en cours)
    Maiko Ogawa
    Ototo - 2020
     

    9782377173198

    Résumé éditeur : C'est le printemps. Le premier jour de la rentrée des classes, Koichi Hirose se fait prendre en chasse oar une élève particulièrement originale, Nozomi Ôtori, en premier au même lycée que lui. Après une course poursuite endiablée... Elle lui propose de conquérir la Terre avec elle.
    Ces quelques mots vont radicalement changer le destin de Kôichi.

    Mon avis : Une série qui m'a attiré par ce titre énigmatique et ses couvertures en totales contradictions avec une attaque extraterrestre à laquelle on s'attend. Les deux premiers tomes sont sortis simultanément et grand bien nous fasse car sans le tome deux je pense que mon avis aurait été beaucoup plus mitigé et négatif. Nous suivons donc le jeune Kôichi élevé par son grand-père et s’apprêtant à faire sa rentrée des classes comme bien souvent sans son frère jumeau dont la santé fragile l'oblige à être hospitalisé. Mais cette rentrée ne sera pas comme les autres puisqu'une élève revenue de longue convalescence et au comportement plus que bizarre va le prendre en chasse et exiger qu'il lui donne sa vie, tout en se présentant comme une extraterrestre venue conquérir la Terre. Si nous avons nous même toutes les raisons de ne pas la croire, le soir même Koichi découvre à son insu que la Terre est bien envahie. Obligé de faire un pacte avec la jeune fille, il va peu à peu apprendre à la connaitre et découvrir que malgré son aplomb et la mission confié à Otori dès sa naissance, rien ne l'empêche pas d'être une jeune personne curieuse de cette planète et surtout très seule. Ce duo improbable rend l'histoire plutôt légère et pleine de situations cocasses avec la découverte pour Otori de comportements ou objets typiquement humains. L'intrigue principale s'étoffe tranquillement mais le manga se lit vraiment bien si vous cherchez une petite série sympa assez légère.


    votre commentaire
  • Kaijin Reijoh (1 en cours)
    Tetsuya Tashiro
    Kurokawa - 2020
     

    9782368529867

    Résumé éditeur : Aux quatre coins du monde, des gens se transforment en monstres et sont pris de pulsions meurtrières.
    Le jeune Asuma Sudô mène une vie tranquille et n'a jamais eu affaire à aucun monstre. Obsédé par les filles depuis son enfance, il a un jour le coup de foudre pour une élève d'un lycée de jeunes filles. C'est alors que par un incroyable coup du destin, il se voit proposer d'entrer dans cet établissement, bien qu'il soit un garçon. Asuma se retrouve ainsi aux côtés de la fille de ses rêves, mais il ignore que ce lycée est en réalité une organisation spécialisée dans l'extermination des monstres !

    Mon avis : Si vous aimez le shonen style ecchi et what the fuck avec pas mal d'action, vous allez passer un bon moment ! Personnellement ce n'est absolument pas ma cam mais le scénario, à ma grand surprise, tient néanmoins bien la route et se laisse dévorer. Asuma a tout du jeune pervers obsédé. Mais ses rêves de roi des culottes prend fin lorsqu'il s'éprend d'une jeune lycéenne d'un pensionnat pour filles. Décidant de se racheter une conduite, ses nerfs (et ses saignements de nez) vont être mis à rudes épreuves lorsqu'on lui propose d'intégrer le dit lycée comme unique garçon. J'avais peur que ça partent en couille en mode harem aux vus des penchant pour les culottes de notre héro mais finalement l'histoire secrète de ce lycée prend le pas sur le côté légèrement ecchi de notre héro. Car sa venue ici n'est pas un hasard et je peux vous garantir qu'elle entre bien dans la catégorie n'importe quoi ! Toutefois, pour avoir lu ce premier tome en entier, j'ai été ravie de voir que notre héro ne prend pas sa tâche à la légère et tente de comprendre et d'agir pour le bien de tous. En effet il a pour tâche d'empêcher tout dérapage de la part des jeunes filles quand elles sont en mode combat même si les moyens a utilisé sont complètement tirés par les cheveux. On se retrouve donc avec des complots de sectes, des combats contre des monstres, des artefacts capables de terrasser ces derniers mais dont l'utilisation peut faire perdre le contrôle à tout moment à son utilisatrice et Asuma comme monstre sexuel capable de remettre ses camarades sur le droit chemin...
    Vous l'aurez compris, un ecchi qui n'est donc pas à mettre entre toutes les mains mais dont le fond du scénario reste bien traité et se laisse lire avec beaucoup de dynamisme.


    votre commentaire
  • Second Summer Never See You AgainSecond Summer Never See You Again (2 tomes)
    Hirotaka Akagi et Motomi Minamoto
    Doki Doki - 2020
     

    9782818975411

    Résumé éditeur : Rin Moriyama, arrivée au lycée en cours d’année, a été emportée des suites d’une maladie incurable. Sans le savoir, Satoshi Shinohara l’a aidée à réaliser son dernier souhait. Ensemble, ils ont créé un groupe de musique avec lequel ils montent sur scène lors de la fête du lycée. Leur concert est réussi, Rin est heureuse, mais alors qu’elle est en train de vivre ses dernières heures, Satoshi commet une faute a priori irrémédiable : il lui confie ses sentiments pour elle.
    Quelques mois plus tard, il se retrouve toutefois de nouveau face à elle. Il est mystérieusement renvoyé dans le passé afin de réparer son erreur : permettre à Rin de revivre tout ce qu’ils ont vécu, mais cette fois sans jamais rien lui dire de ce qu’il éprouve…

    Mon avis : Une petite duologie qui ne paie pas de mine mais qui rempli bien le job et nous fait verser une petite larme avec Rin et Satoshi. Si vous aimez les histoires d'amour qui finissent mal ce manga vous plaira énormément puisque dès les premières pages nous apprenons que Rin est mourante. Alors que Satoshi ne peut s'empêcher de lui avouer ses sentiment en découvrant que depuis des mois elle ment à tout le monde sur son état de santé, cette dernière se renferme sur elle-même et quitte notre monde en laissant un dernier message à l'adolescent. Alors que celui-ci en prend connaissance en se maudissant d'avoir agit ainsi, persuadé d'avoir accélérer la fin de la jeune fille, il se retrouve projeté au moment exact de leur rencontre. Notre musicien décide alors d'ignorer la jeune fille et de tout faire pour qu'ils ne deviennent jamais ami pensant ainsi prolonger sa vie mais peut-être aussi faire en sorte de moins souffrir...  J'ai beaucoup aimé cette façon fantastique de traiter le deuil et de voir à quel point les relations et l'amitié démarre parfois d'un rien ou plutôt d'un air de musique à peine fredonné pour que quatre personnes que rien ne disposaient à devenir proche soit alors les meilleurs amies du monde. L'hymne de l'amitié, du deuil mais aussi de la musique qui occupe une très grande place dans ce manga !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique