• Vice Versa

    Vice VersaRéalisateur : Pete Docter et Ronnie Del Carmen
    Scénario : Peter Docter et Michael Arndt
    Studio : Pixar - Walt Disney

    Année de production : 2015
    Nationalité : USA

    Résumé : Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie… 

    Mon avis : Encore une belle surprise du studio Pixar où j'ai littéralement pris mon pied. En effet, l'idée de base : représentait chaque sentiment fort qui gouverne notre comportement est déjà très originale et change complètement l'attrait du film mais en plus, la jeune fille dont nous suivons ses émotions connait un bouleversement majeur dans sa vie de petite fille : elle déménage et à du mal à s'adapter. Un sentiment fort déplaisant mais que l'on connait tous enfant ou adulte au moins une fois dans sa vie. Il y a donc une double histoire celle de Riley mais également celle de Joie et Tristesse  qui se sont égarés du quartier central. On prend plaisir à retrouver des souvenirs d'enfances oubliés à travers une aventure complètement folle. De quoi passer un bon moment à travers ce film d'animation qui est plus mature qu'il n'y paraît.

    « AjinCrueler Than Dead »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 13 Juillet 2015 à 14:31

    Il est vraiment génial !

    1
    Samedi 11 Juillet 2015 à 18:38

    J'ai tellement envie de le voir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :