• Au Sud de la frontière, à l'Ouest du SoleilAu Sud de la frontière, à l'Ouest du Soleil
    Haruki Murakami
    Traduit du japonais par Corinne Atlan
    10/18 - 2011  
    9782264056177

    Résumé éditeur : Hajime a connu pour la première fois l'amour en compagnie de la douce Shimamoto-San. Séparés par la vie, il n'a pourtant jamais oublié. Aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, Hajime est devenu un homme ordinaire et s'est construit une vie agréable entre sa famille et un métier qui lui plaît. Ce fragile équilibre résistera-t-il à ses retrouvailles avec Shimamoto-San ?

    Mon avis : Deuxième livre de Murakami que j'ai lu et qui reste pour le moment mon préféré. Son style d'écriture m'a submergée et j'ai lu son roman d'une traite. L'histoire est captivante je n'ai cessé de me demander s'il rêvait ou non jusqu'à la fin. Et d'ailleurs les dernières pages sont sublimes!


    votre commentaire
  • La Maison aux espritsLa Maison aux esprits
    Isabel Allende
    Traduit de l'espagnol par Claude et Carmen Durand
    Livre de poche - 2003
    9782253038047

    Résumé éditeur: Une grande saga familiale dans une contrée qui ressemble à s'y méprendre au Chili. Entre les différentes générations, entre la branche des maîtres et celle des bâtards, entre le patriarche, les femmes de la maison, les domestiques, les paysans du domaine, se nouent et se dénouent des relations marquées par l'absolu de l'amour, la familiarité de la mort, la folie douce ou bestiale des uns et des autres, qui reflètent et résument les vicissitudes d'un pays passé en quelques décennies des rythmes ruraux et des traditions paysannes aux affrontements fratricides et à la férocité des tyrannies modernes. Isabel Allende a quitté le Chili après le coup d’État militaire. La Maison aux esprits, son premier roman, tantôt enchanteur, tantôt mordant, est à inscrire parmi les révélations de la littérature latino-américaine d'aujourd'hui. Il est traduit dans une dizaine de pays et a obtenu le prix du Grand Roman d'évasion 1984.

    Mon avis : J'ai énormément apprécié ce livre ! Très long et qui paraît au premier abord compliqué Isabel Allende nous transporte loin très loin et nous entraine dans un monde féérique autant que terrifiant. J'ai vraiment été aspirée dans cet univers ce qui était plaisant. Trueba m'a passionné jusqu'au bout avec ce coté historique vraiment intéressant et prenant.


    votre commentaire
  • Clair de loupsClair de loups
    J. Wouters
    Ravet-Anceau - 2008
    9782914657662

    Résumé éditeur : "... Juste avant l'aubre, les loups et les félins annoncèrent l pluie dans un barouf inquiètant. Le directeur du zoo se réveilla, les tympans agressés par le téléphone posé sur l'oreiller vide à côté de lui. Il entendit d'un seul coup les clameurs charriées par le vnt jusqu'à ses fenêtres ouvertes. Les éléphants barrissaient à faire trembler l'air orageux. Mais bordel de bordel, quel diable s'amusait donc à les piquer ? En prévision des fêtes, on avait doublé le nombre de gardiens. l'année précédente, un cornichon de première avait réussi à descendre les fortifications en rappel, juste au-dessus des hippopotames qui avaient failli le croquer..."

    Augustin Poudelou a-t-il voulu jouer aux gladiateurs ? Le célèbre écrivain était à Maubeuge pour préparer son prochain livre. Le zoo le fascinait, mais était-ce une raison suffisante pour aller défier les lions en pleine nuit et à mains nues ? Au petit matin, on a retrouvé son corps dévoré par les fauves. La police, que les circonstances de cette mort laissent perplexe, s'intéresse de près à l'entourage de la victime. Notamment à Solange Kieffer, une jeune retraitée sans complexe qui a décidé de faire lire son journal intime au policier chargé de l'enquête

    Mon avis : J'ai eu beaucoup de mal à entrer de livre (les polars ne sont pas mon genre préféré) mais l'intrigue est intéressante surtout sur la fin même si on reste dans le gros cliché.


    votre commentaire
  • Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?
    Philip K. Dick
    Traduit de l'américain par Sébastien Guillot
    J'ai Lu - 2012
    9782290035481

    Résumé éditeur : Le mouton n'était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature — les voisins n'y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l'illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n'est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu'il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c'est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs — normal, c'est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n'a pas suffi. Faces aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s'est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu'a-t-il à perdre ?

    Mon avis : J'ai beaucoup accroché sur le début mais mon engouement a peu à peu disparu. Les questions que le roman pose sont néanmoins très intéressantes mais j'en attendais plus que ce que le roman nous dévoile ainsi que sur le déroulement. Le titre paraissait un peu plus prometteur à mon goût.


    votre commentaire
  • L'Ombre du ventL'Ombre du vent
    Carlos Ruiz Zafón
    Traduit de l'espagnol par François Maspero
    Pocket - 2013
    9782266233996

    Résumé éditeur : Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

    Mon avis : Je ne sais même pas par où commencer tellement ce livre est formidable. Le suspense sur Carax, cet auteur inconnu que le narrateur découvre, est tenu jusqu'au bout du livre. La description des rues et l'intrigue sur tant de personnages apparaissant au fil de l'histoire nous entraines dans une Barcelone sombre mais tellement magique avec ses lieux tels que le Cimetière des Livres Oubliés comment ne pas tomber sous le charme ? Ce livre reste pour l'instant mon livre préféré !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique