• Host ClubHost Club (18 tomes)
    Bisco Hatori
    Panini - 2009

    Résumé éditeur : Cette année, Haruhi entre au lycée. Élève brillant mais démuni, ses résultats scolaires lui ont toutefois permis de rentrer dans un établissement privé de très grand standing : le lycée Cerisier et Orchidée. Un jour, alors qu' Haruhi est à la recherche d'un endroit calme pour étudier, il franchit la porte de la salle de musique.
    M
    ais il est loin de s'imaginer ce qui l'attend...

    Mon avis : Un manga tout ce qu'il y a de plus shojo. Sur le début j'ai eu un peu de mal, non pas que ce soit niais à l'extrême, il y avait trop de personnages et je n’emmêlais trop les pinceaux pour poursuivre. Néanmoins je voulais savoir ce qu'il allait advenir du personnage principal : Haruhi ! Car il se voit forcer de participer à un club pas comme les autres (le Host Club) composé de jolis garçons n'ayant que d'yeux pour les demoiselles de l’école (de haut standing rappelons - le)  afin de les satisfaire au mieux. Je ne vous en dévoile pas plus pour les surprises mais il y a une jolie histoire d'amour la dessous et plein d'humour ! On y retrouve des clichés haute société / classe moyenne qui sont maîtrisés sans trop nous ennuyer. À découvrir pour les intéressé(e)s.


    votre commentaire
  • Death NoteDeath Note (12 tomes)
    Tsugumi Ohba et Takeshi Obata
    Kana - 2003
    9782505000327

    Résumé : Pour se divertir, un Shinigami laisse expressément tomber dans le monde des humains son "Death Note" un cahier sur lequel lorsqu'on écrit la date suivit du nom de la personne, celle-ci décède et dont on peut décrire la manière de sa mort dans les moindres détails. Ce cahier tombe entre les mains du jeune Yagami Raïto, fils d'inspecteur...

    Mon avis : Ce qui m'a fait vraiment plaisir c'est que l'on est complètement pris dans l'histoire, le suspense à chaque fin de volume ça je m'en souviens ! L'intrigue est bien menée et les rebondissements nous entrainent à chaque chapitre suivant avec hâte. Le personnage Yagami est assez intéressant dans ses raisonnements et ses choix tout au long de l'histoire une bonne découverte mondialement connu pour laquelle on prend vraiment plaisir à comprendre les choix et stratégies de chaque personnages pour attraper l'autre. Un thriller très sombre et fantastique, une œuvre culte !


    votre commentaire
  • Summer WarsSummer Wars (3 tomes)
    Mamoru Hosada, Iqura Sugimoto
    Kazé - 2011
    9782849658420

    Résumé éditeur : Kenji, un lycéen timide et surdoué en mathématiques, effectue un job d'été au service de la maintenance d'OZ, la plateforme communautaire d'Internet qui regroupe des millions de personnes à travers le monde. À sa grande surprise, la jolie Natsuki, la fille de ses rêves, lui propose de l'accompagner à Nagano, dans sa maison familiale, pour l'anniversaire de la matriarche du clan Jinnouchi. Mais ce qui promettait d'être une simple fête de famille va rapidement prendre une tournure bien plus belliqueuse...

     

    Mon avis : J'avais acheté ce manga pour le dessin (étant une grande fan de Yoshiyuki Sadamoto) mais je dois dire que l'univers et le suspense m'ont presque fait regretter qu'il n'y ait que trois tomes ! Le côté confrontation réelle avec l'informatique m'a beaucoup plu ! Certains traits diffèrent d'avec l'anime : ici on met l'accent sur la solitude et la timidité de Kenji. King Kazma est mis plus en avant de l'anime.


    votre commentaire
  • Princesse ResurrectionPrincesse Résurrection (20 tomes)
    Yasunori Mitsunaga
    Pika - 2008
    9782845998803

    Résumé éditeur  : Hiro, un jeune garçon ordinaire, meurt accidentellement, fauché par une camionette. Il ressuscite après avoir bu le sang d'une jeune fille mystérieuse, dite la " Princesse ". Une fois revenu du Pays des morts, il est amené à livrer des combats sans relâche, digne d'un " Guerrier de sang ". La Princesse est, en réalité, une des héritières de la famille royale régnant sur tous les monstres. Alors que les membres de la dynastie s'affrontent pour désigner le successeur du royaume, la Princesse et Hiro, son serviteur, sont entraînés au cœur d'une conflit mêlant conspiration et massacres...

    Mon avis : Un achat sur un coup de tête que je pourrais peut-être regretter... Je me suis arrêtée au tome 9 et très franchement j'aimais, au début, ce coté tronçonneuse et farfelu mais voilà que chaque chapitre diffère sans lien avec le précédent et cela me lasse vraiment ! Je m'attendais à ce qu'on en sache plus sur la famille royale et qu'il y ait une fin "rapide" . Pour les curieux qui aiment voir des histoires abracadabrantes de loup garou, vampires et monstres et qui aime le "découpage" de créature. Sans plus.


    votre commentaire
  • ConductorConductor (4 tomes)
    Manabu Kaminaga et Nokiya
    Ki-oon - 2011
    9782355923272

    Résumé éditeur : Jeune flûtiste de talent, Naomi est perturbée par un cauchemar récurrent : un inconnu vêtu de noir qui tient un crâne entre ses mains la précipite dans les ténèbres. Elle finit par consulter un psychanalyste pour comprendre la raison de ces rêves inquiétants.
    C'est alors que la police fait une macabre découverte dans l'appartement voisin du sien : un corps sans tête, momifié. Y aurait-il un lien avec ses cauchemars ? Un passé oublié semble revenir hanter la jeune fille...

    Mon avis : Il m'aura fallu attendre longtemps avant de pouvoir découvrir le fin mais je ne regrette pas. C'est assez sombre et on a beau le mettre dans la catégorie shojo, il n'y a pas vraiment de scènes d'humours ni de romance naïve comme dans la plupart des shojos. C'est difficile d'en faire la critique sans spoiler la fin mais en résumé c'est le genre d'histoire avec un suspense immense au début, car il y a beaucoup de personnages : la bande d'amis avec le retour d'un des leurs qui crée une tension dans le groupe, le policier en charge de l'affaire, le bon psy aidant un peu trop sa patiente à y voir plus clair dans ses cauchemars et le cadavre sans tête tout ceci nous entraine dans une sorte de polar qui nous accroche et nous fruste pour connaitre la vérité malgré nos doutes naissant sur la culpabilité de certains personnages et pas d'autres. Le fond sur la vie d'un orchestre m'a beaucoup plus aussi et ce passage de point de vue qui change m'a séduit et vraiment accroché au récit. Une bonne découverte à lire d'un coup pour ne pas casser le suspense .


    votre commentaire