• L'Espoir au corps

    L'Espoir au corpsL'Espoir au corps
    Anaïs W.
    Editions Véridice - 2017
    9782955337745

    Résumé éditeur :   En revenant dans la ville où il a grandi, Daniel se donne une ultime chance d’être heureux. S’il échoue, il laissera le VIH l’achever…
    Après avoir perdu ses parents, Kalinda a tiré un trait sur son avenir pour éduquer ses deux jeunes frères et sa soeur. Pourtant, elle ne peut se résoudre au sacrifice qu’est devenue
    sa vie.

    Un soir, sur le parking où il se gare chaque jour depuis un an, il fait la rencontre de Kalinda. Très vite, pour les deux jeunes gens, l’espoir s’éveille.
    Mais pour avoir une chance d’être aimée, Kalinda décide de mentir sur sa vie : après tout, qui voudrait d’une femme avec trois jeunes frères et sœur à sa charge.
    Alors que Daniel s’efforce de construire un avenir, le mensonge et l’entêtement de Kalinda menacent de tout compromettre. Entre éclats d’amour et de colère, quel sentiment
    vaincra ?

    Mon avis : Cela fait bien deux ans que j'avais ce livre de côté, qui m'attendait sagement, pour la petite histoire, cette auteure venait dédicacer à mon boulot et à chaque fois ces titres me tentaient mais pas le temps de les lire du coup j'avais fait dédicacer celui-ci car il me faisait le plus envie. Entre temps, j'ai eu pas mal de soucis personnels et cette lecture faite aujourd'hui a encore plus fait écho en moi...
    Alors de quoi parle-t-il ? Tout commence pour Daniel le jour où il décide de tenir tête à sa mère et ne plus prendre les médicaments journaliers qu'elle l'oblige à avaler sans explication. Ce jour là, l'adolescent apprend qu'il porte en lui le VIH et que ses médicaments sont là pour lui sauver la vie. Pour Kalinda, la cassure provient d'un passé plus proche, alors qu'elle essaye sa robe de marié et que son téléphone sonne sa vie va s'effondrer. Un an a passé, chacun s'en sort comme il peut et oh mon dieu si toutes les histoires d'amour pouvaient être aussi bien écrites et autant réalistes mais j'en serais une fan absolue ! L'auteure prend le temps de poser le décor, leur quotidien mouvementé ou au contraire très plat avant cette rencontre fortuite sur un parking avec un pneu crevé. Le destin fait parfois bien les choses ou pas. Si Daniel assume plutôt bien le mal qui l'accapare, Kalinda qui n'a toujours pas fait son deuil, est incapable de parler de sa famille ni de sa vie actuelle avec trois enfants à charges à seulement 26 ans. Du début à la fin, alternant les point de vues, on entre dans la tête de chacun et chaque mot est si bien choisit qu'on en vient vraiment à se sentir eux. Comme toute petite nature que je suis j'ai souvent eu les larmes aux yeux voir j'ai pleuré comme une madeleine mais ce livre m'a beaucoup marqué. Chaque mot est à sa place, les relations aussi compliquées soient-elles sont décrites avec justesse bref j'ai dévoré ce roman du début à la fin pour avancer avec et au rythme de Kalinda et Daniel. Ce roman est vraiment parfait pour traiter du deuil et surtout de l'amour pour aller de l'avant et s'en sortir. J'ai trouvé ça beau, bref un coup de cœur !

    L'Espoir au corps

    « KlausC'est lundi que lisez-vous ? #146 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :